Formule 1

La FIA réfléchit à une aérodynamique active pour 2021

Le règlement technique et sportif fait encore débat

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 octobre 2019 - 09:36
La FIA réfléchit à une aérodynamique (...)

La FIA aurait proposé d’introduire une aérodynamique active en 2021, alors que les équipes font pression pour des modifications mineures du règlement, qui doit être publié ce mois. L’objectif pour plusieurs équipes, et notamment Mercedes, est de garder un règlement similaire, ce qu’aurait refusé Jean Todt, le président de la fédération.

Et il se dit que la FIA serait intéressée à l’idée d’introduire des éléments aérodynamiques actifs, ce qui pourrait aider les voitures à se suivre de près et à se dépasser, sans utiliser le DRS. La peur d’un règlement qui n’arrange pas les dépassements reste très présente face à l’évolution des futures monoplaces.

"Au début, la voiture qui suivra aura 90% de son appui aérodynamique. Mais ça changera à chaque étape de développement" a déclaré Marcin Budkowski, ingénieur de Renault. "On ne sait pas si ça se réduira jusqu’à 50%, comme les voitures actuelles."

Günther Steiner, pour sa part, estime que le règlement est encore perfectible, notamment sur le plan des libertés techniques, mais aussi du budget plafonné, trop haut selon lui : "Au sujet du règlement 2021, je pense qu’il y a trop de restrictions. Mais il y a encore du temps pour changer."

"Je baisserais le plafond et je rendrais le règlement plus libre. Avec un plus haut budget et davantage de règles, les équipes de pointe domineront encore. Notre budget est bien plus petit que ne le sera le plafond."

"Oui, nous serons plus proches des leaders, mais il faudra plusieurs années. Le plus important est qu’il y ait un plafond budgétaire. Et qu’ensuite, plus tard, il soit possible de revoir les chiffres."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less