La FIA promet ’une enquête approfondie’ après la présence du tracteur en piste

Une situation qui a choqué l’intégralité du paddock à Suzuka

Recherche

Par Franck Drui

9 octobre 2022 - 14:02
La FIA promet 'une enquête (...)

La FIA a déclaré qu’elle procéderait à une "une enquête approfondie" après que plusieurs pilotes se soient plaints de la présence de véhicules de dépannage sur le bord de la piste pendant une période de voiture de sécurité au début du Grand Prix du Japon.

Pierre Gasly, Sergio Perez, Nicholas Latifi et Sebastian Vettel ont alerté leurs équipes de la présence des véhicules. L’un était situé à la sortie de l’épingle et un autre était positionné à l’approche de la courbe de Spoon peu après, pour récupérer Carlos Sainz.

Plusieurs pilotes ont exprimé des inquiétudes quant à la présence d’une grue dans des conditions humides. Beaucoup d’entre eux ont établi des comparaisons avec les événements de la course de 2014, lorsque Jules Bianchi a heurté une grue, subissant des blessures graves dont il est décédé plusieurs mois plus tard.

"Nous ne devrions pas voir ce genre de choses," a déclaré Charles Leclerc après la course. "Bien sûr, quelque chose s’est passé en 2014 et nous le savons tous et je pense que nous devrions tous en tirer des leçons."

La FIA a déclaré "qu’il est normal de récupérer des voitures dans des conditions de voiture de sécurité et de drapeau rouge", mais a déclaré qu’elle avait pris en compte les préoccupations des pilotes.

"En raison des circonstances particulières et compte tenu des retours d’un certain nombre de pilotes, la FIA a lancé une enquête approfondie sur les événements impliquant le déploiement de véhicules de dépannage lors du Grand Prix du Japon. Cela fait partie de la pratique courante de débriefing et d’analyse de tous les incidents de course pour assurer l’amélioration continue des processus et des procédures."

Les pilotes avaient exprimé des inquiétudes similaires après s’être qualifiés pour le Grand Prix de Turquie en 2020 lorsque la Q2 a commencé malgré la présence d’un camion de dépannage dans une zone de dégagement.

Michael Masi, le directeur de course de la F1 à l’époque, avait déclaré que "ce n’était pas un scénario que nous voulons voir" et qu’il fallait "revoir nos procédures pour minimiser la probabilité d’incidents similaires à l’avenir".

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos