Formule 1

La FIA précise le système de pénalités pour les qualifications sprint

De temps ou des places sur la grille ?

Recherche

Par Alexandre C.

12 juillet 2021 - 13:10
La FIA précise le système de pénalités

La F1 espère un spectacle animé en piste pour la première des qualifications sprint, ce samedi à Silverstone. Mais qui dit batailles en piste, dit potentiellement accrochages et pénalités, ainsi que le dernier Grand Prix au Red Bull Ring l’aura montré entre Sergio Pérez et Charles Leclerc par exemple.

Alors, quel système de pénalités la FIA mettra-t-elle ? Des pénalités de temps ? Des pénalités de grille ? Cela reviendrait en fait au même puisqu’une pénalité de temps à la fin d’une des qualifications sprint, équivaudrait à une pénalité sur la grille, le dimanche.

Michael Masi, le directeur de course de la FIA, a donné des précisions aujourd’hui : pénalité sur la grille ou de temps, tout est dans les cartons. Et les règles seront les mêmes qu’en Grand Prix normal.

« Si nous trouvons un incident dans lequel deux pilotes sont impliqués, nous pouvons appliquer une pénalité de grille pour le prochain Grand Prix. »

« Donc les pénalités de grille et les pénalités de temps, pour les infractions sur le pilotage et ainsi de suite - ces pénalités seront appliquées. »

« Le reste du règlement concernant les unités de puissance et tout cela, est soumis à l’approbation de la Commission F1 et du Conseil mondial du sport automobile de la FIA mais l’ensemble sera appliqué d’une manière différente [aux qualifications normales], et plus concentré sur le format d’une course. »

« Mais les choses qui affectent votre position sur la grille de départ seront, du point de vue d’une infraction de pilotage, appliquées soit comme une pénalité de grille soit comme une pénalité de temps lors des qualifications sprint. »

Autre question de détail : la durée des qualifications sprint est annoncée à 30 minutes. Mais s’il y a un drapeau rouge ? Le temps sera-t-il décompté ? Quelle sera la durée maximale d’une qualification sprint autrement, temps d’interruption compris ?

« Il est évident que le sprint est d’une durée théorique de 30 minutes, et que la durée maximale est de 60 ou 90 minutes - je ne me souviens plus. »

« Mais effectivement, il y a une marge, un tampon, qui ont été ajoutés à cela si nous avons une suspension de course qui est jugée nécessaire. »

Ne manquez pas ’Grand Prix’, le Talk F1 par Nextgen-Auto, ce soir à 20h30 : les qualifications sprint seront un des sujets largement abordés !

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less