Formule 1

La FIA ne veut pas revoir la règle pour la voiture de sécurité

Selon Masi, il n’y en a pas besoin

Recherche

Par Olivier Ferret

15 septembre 2020 - 11:04
La FIA ne veut pas revoir la règle (...)

Beaucoup de pilotes se sont plaints de l’extinction très tardive des lumières de la voiture de sécurité dimanche, au Mugello, ce qui a mené un peloton très condensé jusque dans la ligne de départ / arrivée. Et, pour certains d’entre eux, c’est cette situation dangereuse qui a mené à un carambolage entre 4 pilotes.

Pour le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi, il n’y a pas de raison de revoir les règles concernant la voiture de sécurité suite à cet incident malgré l’appel de plusieurs pilotes à le faire depuis dimanche soir.

Masi a rappelé que Bottas s’était élancé selon les règles prévues et que ce sujet est abordé chaque vendredi lors du briefing des pilotes.

"La première phase est que nous avertissons toutes les équipes via le système de messagerie sur leurs écrans, ce que vous pouvez aussi voir à la télévision, que le Safety Car va rentrer dans ce tour," explique Masi.

"L’information a été passée normalement ce dimanche, dans les temps, et toutes les équipes ont eu le temps de prévenir leurs pilotes comme il le faut," ajoute l’Australien. Ce qu’a d’ailleurs bien confirmé Esteban Ocon après la course puisqu’il dit avoir reçu l’information par radio vers le milieu du tour (lire notre article précédent).

"A partir de là," reprend Masi, "c’est qu’à un point prédéterminé sur chaque circuit, les indications de la présence de la voiture de sécurité sont enlevées des panneaux (le jaune reste) pour que tous les pilotes aient la confirmation que les lumières sont éteintes. Ensuite la voiture de sécurité s’en va, le jaune est remplacé par le vert seulement sur la ligne de contrôle."

Aux pilotes donc de faire attention selon le directeur de course de la F1 : les dépassements ne sont jamais autorisés avant cette ligne...

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less