La FIA n’est pas surprise d’avoir vu trois équipes dominer la F1 en 2022

C’était attendu pour la première année des règlements

Recherche

Par Paul Gombeaud

23 décembre 2022 - 17:24
La FIA n'est pas surprise d'avoi

A l’exception de Lando Norris et McLaren F1 à Imola, les trois équipes de pointe que sont Red Bull, Ferrari et Mercedes F1 se sont accaparés tous les podiums en 2022. Mais il n’y a pas de quoi s’inquiéter selon les dirigeants de la FIA.

En effet, pour Nicholas Tombazis, le directeur technique des monoplaces au sein de l’instance dirigeante du sport, il est normal d’observer des écarts importants durant la première année accueillant un nouveau règlement technique. Il voit ainsi le reste du plateau commencer à combler le retard dès 2023.

De plus, il estime que les budgets capés auront eux aussi leur rôle à jouer dans les années à venir. Il n’y a donc pas à s’inquiéter pour les saisons futures.

"Ce n’était pas inattendu. Il faudra quelque années aux budgets capés avant de faire effet, car il y a toujours un avantage initial pour certaines équipes," a déclaré Tombazis.

"Au départ, je pense que ce sont toujours les équipes de pointe qui s’adaptent le mieux aux nouveaux règlements. Mais je pense que les autres ont désormais vu quelles étaient les solutions et qu’elles s’adapteront l’année prochaine."

Tombazis va même plus loin en affirmant que les écarts aperçus cette année entre les top team et le reste du plateau n’étaient en réalité pas si importants.

"Etant donné qu’il s’agissait de la première année avec ces règlements, les écarts étaient en fait très bas. Je serais plus inquiet s’il s’agissait déjà de la cinquième année, mais c’était seulement la première."

"Si vous regardez la première année de chaque nouveau règlement, que ce soit 2014, 2009 voire 1998, la première année est toujours marquée par des écarts importants. Et cette saison, ils étaient bien moindres."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos