Formule 1

La FIA et la FIM imposent aux circuits de posséder leurs propres panneaux lumineux

La collaboration entre les deux fédérations renforcée

Recherche

Par Alexandre C.

26 novembre 2020 - 18:21
La FIA et la FIM imposent aux (...)

Aujourd’hui, la FIA a annoncé une avancée de plus pour assurer un niveau de sécurité similaire sur tous les circuits, s’agissant des panneaux lumineux en bord de piste.

Ces panneaux sont aujourd’hui monnaie courante en F1. Ils indiquent par exemple la présence d’une voiture de sécurité virtuelle, ou clignotent en rouge ou jaune selon les événements. Ils donnent aussi des informations sur la météo, et d’autres informations très utiles.

Mais de manière étonnante, ces panneaux étaient jusqu’ici transportés de course en course par la F1 ! Ainsi, en dehors des Grands Prix, les autres courses support ou discipline en étaient privées. Notamment la Moto GP, qui dispose plus rarement de ces panneaux électroniques.

Pour standardiser ainsi les conditions de sécurité, et renforcer la collaboration avec la FIM (Fédération Internationale de Moto), la FIA, conjointement avec la FIM, a annoncé que ces panneaux seraient désormais permanents pour tous les circuits Grade 1 (ceux accueillant des Grands Prix de F1) et tous ceux de Grade A (accueillant des courses de Moto GP). Une nouvelle dépense sera donc requise pour les promoteurs des circuits.

En 2023, les circuits accueillant le WEC et le Superbike devront adopter des mesures similaires.

Ainsi la mesure, qui peut sembler logique, n’aura relativement que peu de conséquences sur la sécurité en F1 : elle permet surtout au sport de renforcer ces liens avec la FIM - et de faire quelques menues économies.

Stuart Robertson, Directeur des circuits et de la sécurité du Rallye à la FIA, s’est félicité d’une « autre étape importante dans la collaboration entre la FIA et la FIM sur la sécurité des circuits. »

« Cela permettra à tous les championnats qui se déroulent sur ces circuits de top-niveau d’avoir accès aux dernières innovations en matière de sécurité. »

Franck Vayssie, directeur de la Commission des courses sur circuit de la FIM, a lui aussi tenu à saluer la coopération avec la FIA.

« La FIM et la FIA partagent un lien fort en termes de sécurité, ce qui renforce encore cette coopération. Rendre ces panneaux lumineux obligatoires sur les circuits de la FIM qui accueillent les championnats du monde de MotoGP, Superbike et Endurance contribuera à assurer les plus hauts niveaux de sécurité pour toutes les séries qui courent sur ces circuits de haut niveau. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less