Formule 1

La FIA doit poursuivre le travail sur les zones grises des V6 selon Abiteboul

Il en reste encore quelques unes !

Recherche

Par Olivier Ferret

6 mars 2019 - 11:47
La FIA doit poursuivre le travail (...)

Cette semaine, nous vous révélions que la FIA avait fait un gros travail cet hiver pour éliminer un maximum de zones grises concernant le règlement technique des V6 turbo hybrides, introduits en 2014 en Formule 1.

Ces exploitations à la marge du règlement, comme la consommation de l’huile dans l’essence, reste la bête noire de Charlie Whiting et c’est pourquoi la FIA a cherché à verrouiller un maximum de possibilités pour les motoristes via de nombreuses directives techniques.

Selon Cyril Abiteboul, directeur de Renault F1, cela avance dans la bonne direction, d’autant plus que la marque au Losange n’exploitait pas ces zones grises.

"Depuis les années 80, la politique de Renault a toujours été de respecter les règlements à la lettre mais aussi dans l’esprit," confie le Français.

"Les actions de la FIA vont dans la bonne direction mais il y a encore des moyens d’exploiter les règles moteur à la limite dans certains domaines. Il faut poursuivre le travail."

FIA

expand_less