Formule 1

La FIA doit ’faire place’ aux célébrations en fin de Grand Prix

Le burn-out de Max défendu ou critiqué... mais quelle alternative ?

Recherche

Par Olivier Ferret

29 juin 2021 - 14:09
La FIA doit ’faire place’ aux célébrations

Plusieurs personnalités de la Formule 1 ont critiqué la FIA, l’instance dirigeante du sport, pour avoir réprimé le type de célébration sous le drapeau à damier effectué par Max Verstappen dimanche dernier.

Au grand dam de l’ancien ingénieur de Bridgestone Kees van der Grint, le directeur de course Michael Masi a déclaré que les burn-outs avec arrêt sur la piste "ne seront plus tolérés" à l’avenir.

"Max donne vie à la Formule 1, ce dont le téléspectateur raffole. Les gens comme lui sont ce qu’il y a de mieux dans le sport, donc c’est vraiment très triste qu’une organisation comme la FIA veuille arrêter ça."

L’ancien pilote Red Bull, Robert Doornbos, est tout à fait d’accord.

"Max a vu ses mécaniciens suspendus au-dessus de la clôture et il a fait un burn-out cool pour les remercier. Je ne comprends pas très bien pourquoi il a été critiqué."

"Il l’a fait sur le côté, à l’extrême bord de la piste, donc c’était complètement sûr. Ne pensez-vous pas que ces choses devraient être possibles - pour célébrer une victoire comme celle-là ? Surtout que Red Bull gagne sur sa propre piste."

Enfin, Gerhard Berger, ancien pilote de F1 et ancien président de la commission monoplaces de la FIA, pense que la Fédération devrait en effet faire "de la place" pour que les pilotes et les fans puissent profiter des célébrations en fin de Grand Prix.

"Quand j’ai vu le burn-out, j’ai tout de suite pensé ’Tout le monde va en parler’. Un avertissement est approprié."

"Mais j’aime ce qu’ils font en MotoGP, lorsque le tour d’honneur est transformé en un véritable spectacle par certains des pilotes. Il devrait y avoir de la place pour un peu de plaisir en Formule 1 aussi."

Red Bull

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less