La FIA clarifie ses notes concernant la ligne de sortie des stands

Afin d’éviter une nouvelle polémique comme à Monaco

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 juin 2022 - 14:58
La FIA clarifie ses notes concernant la

Lors du Grand Prix de Monaco, la Scuderia Ferrari avait accusé les pilotes Red Bull Sergio Perez et Max Verstappen d’avoir franchi la ligne jaune à la sortie de la voie des stands.

L’écurie italienne retirait finalement sa plainte contre le Mexicain mais pas contre le Néerlandais, estimant que le champion du monde en titre de F1 avait sa roue avant gauche et sa roue arrière gauche de l’autre côté de cette fameuse ligne jaune.

Ferrari a donc estimé que c’était un non respect des notes du directeur de course Eduardo Freitas, qui stipulaient qu’un pilote "doit rester à droite de la ligne jaune à la sortie de la voie des stands et ce jusqu’à la fin de celle-ci juste après la virage 1."

Mais la plainte de Ferrari fut finalement rejetée après qu’il est apparu que les notes de Freitas étaient en fait dépassées et ne correspondaient plus à ce que l’on peut lire dans le Code Sportif International (CSI) mis à jour pour la saison 2022.

En effet, au lieu de dire : "aucune partie de la voiture sortant des stands ne doit franchir la ligne," le CSI dit désormais : "aucun pneu de la voiture sortant des stands ne doit franchir la ligne."

Comprenez par là : le pneu peut passer sur la ligne mais ne doit pas entièrement la franchir. Ce qui a donc donné raison aux commissaires de Monaco qui ont rejeté la plainte de Ferrari.

C’est Niels Wittich qui sera le directeur de course ce weekend en Azerbaïdjan, et celui-ci a donné des instructions bien plus claires afin qu’une telle polémique ne se reproduise pas.

On peut ainsi lire dans ses notes : "Conformément au chapitre 4, article 4 et 5 de l’annexe L du CSI, les pilotes doivent suivre les procédures à l’entrée et à la sortie des stands."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos