Formule 1

La FIA assure que Zandvoort et Hanoï étaient prêts à accueillir la F1 à temps

Il reste encore un espoir d’aller au Vietnam en fin d’année

Recherche

Par Olivier Ferret

31 mai 2020 - 12:42
La FIA assure que Zandvoort et (...)

Il y aurait dû y avoir deux nouveautés à cette saison de Formule 1 2020 : les circuits de Zandvoort aux Pays-Bas, récemment modernisé et transformé, et celui de Hanoï, au Vietnam.

Si tout va bien, il y en aura peut-être au moins une, Hanoï, si le pays accepte de reporter sa course à plus tard. Du côté de Zandvoort, l’affaire est pliée : pas question de commencer cette nouvelle ère du circuit en F1 avec une course à huis clos. Rendez-vous donc en 2021 pour Max Verstappen et ses fans néerlandais.

Michael Masi, le directeur de course de la FIA, révèle que les deux circuits avaient reçu le feu vert pour leur épreuve, lors des homologations finales.

"Il y a eu des rumeurs pour Zandvoort mais il n’y a jamais eu de vrai problème. Le timing a été serré mais le circuit était prêt. Sans souci et sans aucun doute. Il y a eu beaucoup de travail réalisé dans les dernières semaines (après le feu vert de la justice contre les écologistes) et cela a été fait fans les temps," explique l’Australien.

"Concernant Hanoï, j’ai pu faire un passage au Vietnam plus tôt cette année, quand je suis revenu en Europe, fin janvier - début février. Et là encore, il n’y avait aucun souci pour que le circuit soit prêt à temps (en avril). Il était en cours de finition."

"On peut dire que ces deux nouveaux circuits ont bien préparé leur arrivée en Formule 1."

Masi est resté en contact avec les deux circuits pendant le confinement, au cas où une relance du championnat aurait été plus rapide que prévu.

"Et cela continue encore aujourd’hui, par visio conférence ou par emails. Il faut toujours régler des détails. Les deux circuits ont maintenant le temps pour ça. Tout ne s’arrête pas d’un coup."

Circuits

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less