Formule 1

La FIA a questionné les patrons et les pilotes sur les pénalités en F1

Un sondage anonyme sur 12 situations controversées

Recherche

Par Olivier Ferret

4 août 2019 - 12:12
La FIA a questionné les patrons et (...)

La FIA a organisé un sondage anonyme en Hongrie destiné aux 10 patrons et 20 pilotes pour leur demander leur opinion sur les sanctions qui doivent être appliquées lors des incidents en course.

Le directeur de course, Michael Masi, a préparé un questionnaire revenant sur 12 décisions controversées prises ces dernières années.

Cette initiative est la suite de ce qui a été déclenché au Canada, lorsque Sebastian Vettel a perdu la course sur tapis vert.

"C’est une bonne idée de demander notre avis," explique Christian Horner.

"Dans mon cas j’ai voté 9 fois sur 10 qu’il ne devrait pas y avoir d’action de la part des commissaires. Et cela comprenait l’incident entre Vettel et Hamilton à Montréal. Pour moi, cela ne valait pas une pénalité."

Ferrari avait demandé un droit à faire revoir la pénalité et Laurent Mekies, le directeur sportif de la Scuderia, pense que cet incident et la longue controverse qui a suivi a déjà eu un impact sur les commissaires de la FIA.

"Depuis ce qui s’est passé, nous avons eu plusieurs courses excitantes. Nous ne sommes pas allés voir les commissaires après l’incident entre Leclerc et Verstappen en Autriche parce que nous pensons que ce sont ces batailles que nous voulons voir en Formule 1."

Masi n’a pas encore expliqué ce qu’il comptait faire des ces 30 questionnaires mais nul doute qu’ils pourront influencer la façon dont certains incidents seront jugés à l’avenir. A moins qu’une remise à plat totale du système soit demandé pour 2020.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less