Formule 1

La F1 veut resserrer les écarts entre équipes plutôt qu’en accueillir de nouvelles

Un problème de qualité plus de quantité selon Chase Carey

Recherche

Par A. Combralier

30 octobre 2019 - 18:40
La F1 veut resserrer les écarts (...)

Le règlement 2021, notamment grâce aux budgets plafonnés, permettra-t-il d’attirer une ou deux équipes supplémentaires en F1 ? Jean Todt, le président de la FIA, l’espère ; et deux projets (Campos et Panthera Team Asia) ont même manifesté de l’intérêt.

Mais lors d’une réunion avec les investisseurs, Chase Carey a dit ne pas vouloir précipiter les choses : oui, la F1 est prête à accueillir des équipes supplémentaires... à condition que ce soient des projets viables et performants.

« Aujourd’hui, nous avons 10 équipes, et historiquement la F1 en a compté jusqu’à 12. »

« Je suis assez à l’aise avec 10. C’est un problème de qualité, non de quantité ; bien sûr, il faut une certaine quantité, mais 10, 11, ou 12… »

La priorité, pour Liberty Media, n’est ainsi pas d’avoir plus d’équipes, mais moins de différentiel de performance entre elles.

« Aujourd’hui, nous avons une compétition à l’avant de la grille, entre seulement trois équipes, non 10. Si nous pouvons créer une concurrence plus vive entre ces 10 équipes… c’est un problème bien plus important. Car, de manière réaliste, si on accueillait une 11e ou 12e équipe, alors, le groupe de 7 écuries de milieu de grille deviendrait un groupe de 8 ou de 9, et ce groupe serait toujours derrière le groupe des trois écuries de pointe. »

« Je ne pense pas que ce serait rendre un grand service au sport. Nous voulons que ce sport soit plus excitant, et nous voulons inviter de nouvelles équipes potentielles. Nous avons un certain nombre de parties qui ont exprimé un intérêt pour ce sport, et je pense que toutes veulent voir quel sera le règlement, quel sera le montant des budgets plafonnés, elles attendent de voir tout cela être finalisé avant de venir. »

10 équipes luttant pour la victoire, n’est-ce pas un objectif trop ambitieux pour Chase Carey ?

« Si nous passions de trois à six ou sept équipes luttant pour des victoires, alors, ce serait un changement énorme dans la bonne direction. »

« Vous aimeriez voir 10 équipes ayant toute une possibilité de jouer la victoire. Mais vous aurez toujours des favoris et des outsiders. C’est probablement bien aussi. »

« Je ne sais pas si la parité pure et simple est le but que vous vous efforcez d’atteindre ; et ce n’est pas réaliste, probablement. Mais vous voulez qu’un outsider ait une chance de gagner. »

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less