La F1 veut aussi se développer en Asie et en Amérique du Sud

L’Afrique du Sud est sur la liste, qui sera le prochain ?

Recherche

Par Olivier Ferret

19 mai 2022 - 11:25
La F1 veut aussi se développer en (...)

L’Afrique pourrait donc être la prochaine nouvelle destination de la Formule 1, même si le sport a décidé de ne pas remplacer le GP de Russie supprimé cette année.

Comme nous vous le rapportions hier, le PDG de Liberty Media, Greg Maffei, a confié au New York Times affirme que Kyalami était dans la tête de liste des prochaines courses possibles en F1.

Le directeur général de la Formule 1, Stefano Domenicali, a confirmé que l’Afrique du Sud est le nouveau site "le plus probable" pour la F1 qui, espère-t-il, sera au calendrier "le plus tôt possible".

Mais la F1 vise aussi une expansion ailleurs dans le monde, après avoir réussi à placer trois Grands Prix aux USA.

"Il y a un désir potentiel de faire une autre course en Asie. Nous avons suscité l’intérêt d’endroits comme l’Indonésie, après la Malaisie, et il y a de l’intérêt dans d’autres pays d’Amérique du Sud comme l’Argentine et la Colombie," confie Maffei.

Certains craignent que la Formule 1 ne pénètre trop agressivement de nouveaux marchés tout en marginalisant certains des Grands Prix les plus historiques en Europe.

Domenicali insiste sur le fait que la F1 ne fait que rappeler aux circuits plus anciens de s’améliorer.

"Pour ceux qui disent que nous allons trop loin et que nous ne respectons pas la course en Europe, c’est faux. Ce que nous faisons, c’est pousser le système vers une approche différente, pour forcer les promoteurs à voir grand parce que le niveau des événements que nous construisons augmente."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos