La F1 va se stabiliser à un point d’équilibre de 24 courses par an

"Avoir trop de courses, cela pourrait dévaloriser certaines épreuves"

Recherche

Par Franck Drui

25 août 2022 - 09:06
La F1 va se stabiliser à un point (...)

Dans son point avec les médias hier soir, Stefano Domenicali a reconnu que les calendriers de la Formule 1 ne devraient pas excéder 24 courses à l’avenir, un point qui pourrait être atteint dès 2023 si certaines courses comme l’Afrique du Sud arrivent à rejoindre le calendrier à temps.

Les équipes et les pilotes de F1 n’hésitent plus à dire que 23 Grands Prix sur une saison c’est trop, ce qui aurait dû être le cas cette année si le Grand Prix de Russie avait été maintenu ou remplacé. Cela ne sera finalement pas le cas.

"C’est vrai, le point d’équilibre, selon moi, c’est celui que nous atteindrons l’année prochaine, je l’espère. Autour de 24 Grands Prix. 23 ou 24, c’est le maximum dans la configuration actuelle."

"La F1 essaye de mieux répartir ses courses, d’améliorer la logistique et de réduire la durée d’un week-end mais je suis aussi d’accord avec vous sur le fait qu’avoir trop de courses, cela pourrait dévaloriser certaines épreuves. C’est pourquoi je ne souhaite plus trop discuter de ce nombre maximum (pour l’augmenter)."

"Il y a une demande de la part des équipes, des médias, des gens qui travaillent en F1 pour stabiliser ce nombre. Et je pense que ce nombre sera 24."

Le fait de fixer un nombre permettra aussi à la FOM de maintenir la loi de l’offre et de la demande entre les Grands Prix et les pays. Car il y a pour l’instant plus de candidats que de places.

"Grâce à cela, nous pouvons construire un calendrier rationnel, qui nous permet de maximiser ce que nous faisons sur place, en allant dans les bons pays, sur les bons circuits."

"Cela respectera, bien sûr, la piste elle-même, donc la valeur d’une belle piste, la valeur de l’investissement, la valeur de l’activation pour les fans que chaque promoteur fait, quel est l’intérêt pour les équipes et constructeurs concernés."

"Il y a beaucoup d’éléments que nous allons considérer mais en termes de nombre, 24 Grands Prix, c’est ce que j’ai dit, il n’y en aura pas plus que ça."

F1 - FOM - Liberty Media

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos