Formule 1

La F1 tente de vivre avec le coronavirus, Sotchi semble l’ignorer

Les billets se vendent très bien, quid des conditions sanitaires ?

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 septembre 2020 - 14:55
La F1 tente de vivre avec le coronavirus

Les circuits ayant décidé de mettre en vente des tickets pour les Grands Prix de F1 lors desquels le public sera admis ont rencontré un grand succès. Le Nürburgring est le dernier en date avec 5000 billets vendus en une heure, comme l’a expliqué le directeur du circuit.

"Lors de l’annonce lundi, nous avons senti un grand intérêt basé sur les chiffres de notre site web" a déclaré Mirco Markfort à Bild. "Nous avons immédiatement augmenté nos capacités de serveurs avec notre fournisseur de service, autant que possible, et nous étions encore débordés."

Miguel Praia, directeur du circuit de Portimão, confirme lui aussi que les 30 000 billets proposés à la vente sont déjà écoulés : "Lors de la première semaine, quand on a mis les billets en ligne, c’était de la folie."

Le business reprend aussi pour René Cahn, un des principaux vendeurs de merchandising aux abords des circuits. Déjà présent à Sotchi, il décrit comment la sécurité et la santé sont gérées autour du paddock, qui sera heureusement fermé à la population.

"Je n’ai vu presque personne avec un masque, et si les gens en portent un, il est sous leur menton" a déclaré Cahn. "Le coronavirus n’existe pas ici. Tout le monde s’en moque, tout est normal ici."

"Le Parc Olympique est fermé depuis mardi, mais jusqu’à lundi, tout le monde pouvait venir à sa guise. Je n’ai vu aucun masque et personne ne gardait ses distances. Tout le monde se détendait."

Il a été fortement marqué par le retard pris dans la saison 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, et espère que le retour des fans lui permettra de vider ses stocks et rattraper une partie de son chiffre.

"C’est pour ça que je suis heureux que nous ayons enfin une course avec des fans. On va essayer de se débarrasser d’un maximum d’objets dans les mois à venir. Après cela, nous irons au Nürburgring, à Portimão, à Imola et Istanbul. Bahreïn et Abu Dhabi sont aussi au calendrier, mais ils sont stricts face au coronavirus, je ne sais pas s’il y aura des fans autorisés là-bas."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less