Formule 1

La F1 sert d’exemple pour former les commissaires de course

La rentrée des classes s’est faite Genève

Recherche

Par Olivier Ferret

10 février 2020 - 13:59
La F1 sert d’exemple pour former les (...)

Plus de 150 commissaires de course et de rallye du monde entier se sont réunis à Genève pour un séminaire de deux jours, afin d’échanger leurs compétences et maintenir le niveau élevé des commissaires dans le sport automobile.

Précédé d’un séminaire de deux jours pour les directeurs de course, cet événement, qui se tient chaque année depuis 2017, a permis le partage d’expertise entre les professionnels impliqués dans diverses compétitions internationales de sport automobile.

Le vice-président de la FIA pour le sport, Graham Stoker, a ouvert le séminaire en soulignant l’importance du rôle des commissaires dans les compétitions de sport automobile, ainsi que la complexité des défis auxquels ils sont confrontés. Cela a ouvert la voie à l’examen de plusieurs études de cas réels, couvrant un large éventail d’aspects pratiques de ce rôle, allant des collisions sur piste aux infractions présumées dans les parcs de stationnement. Les commissaires internationaux de la FIA, Garry Connelly, Tim Mayer et Dennis Dean, ont notamment animé la discussion.

Le format interactif a permis aux délégués de voter en ligne, en donnant leur verdict sur certains incidents survenus lors de différentes compétitions de sport automobile.

Les cas examinés étaient tirés de diverses compétitions telles que le championnat du monde de Formule 1 FIA, le championnat de Formule E ABB FIA, le championnat de Formule 2 FIA et le DTM. Chaque cas a été suivi d’une séance de questions-réponses, permettant aux commissaires d’examiner les spécificités de chaque scénario.

L’un des temps forts du programme a été le panel des concurrents. Composé de Timmy Hansen, champion du monde en titre de Rallycross FIA, d’Allan McNish, directeur de l’équipe de Formule E Audi Sport, de Jonathan Wheatley, directeur sportif de Red Bull Racing, et de Richard Millener, directeur de l’équipe M-Sport, ces personnalités des principaux championnats sanctionnés par la FIA ont partagé leur expérience de la réception des décisions des commissaires.

Jean Todt, Président de la FIA, a déclaré : « L’arbitrage dans le sport automobile est un défi extrêmement complexe, et nous devons continuer à viser l’excellence dans ce domaine afin de garantir une compétition sûre et équitable. C’est la raison pour laquelle la FIA a décidé d’accueillir le programme international des commissaires sportifs sur une base annuelle. Je suis persuadé que grâce à cette approche interactive, nous continuerons à fixer les normes de référence de l’arbitrage international. J’aimerais souhaiter à tous les commissaires qui sont venus à Genève une excellente saison 2020 dans les disciplines respectives auxquelles ils participent. »

Peter Bayer, secrétaire général pour les sports, a ajouté : « C’est un plaisir et un honneur de participer chaque année au programme international des commissaires. C’est devenu un événement éducatif très populaire pour les commissaires dans le large éventail des disciplines du sport automobile, et une excellente occasion pour eux de partager leurs expériences les plus récentes de la salle des commissaires. Nous remercions les présidents des commissaires de tous les championnats de la FIA pour les outils de base mis à la disposition des commissaires, et pour les conseils sur la manière dont ils doivent être utilisés. Des présentations ont également été faites par des dirigeants de la FIA, par le département de l’Intégrité et des Règlements de la FIA, le département de la Sécurité de la FIA et divers autres départements sportifs de la FIA. Les études de cas et exemples concrets ont constitué une caractéristique essentielle du programme, que nous avons trouvé si efficace lorsqu’il a été introduit pour la première fois l’année dernière. »

Garry Connelly, Commissaire International de la FIA, conclut : «  L’édition 2020 du programme International des Commissaires a été très intensive. Cette année, nous avons utilisé plus d’exemples pratiques, beaucoup d’études de cas et moins de théorie. C’est formidable de voir beaucoup de nouveaux commissaires ici, de nouvelles personnes qui participent à la compétition au niveau international. C’est également formidable de voir plus de femmes dans leurs rangs. Il était très intéressant d’entendre les concurrents de différentes disciplines nous décrire comment ils perçoivent le travail que nous faisons. Nous avons déjà eu plus d’une douzaine de diplômés du programme qui ont officié lors des championnats de la FIA et nous espérons en avoir encore plus issus de la promotion 2020. »

D’après un communiqué FIA

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less