La F1 révèle une forte augmentation de l’audimat lors du weekend Sprint à Imola

D’après les chiffres observés chez huit pays européens

Recherche

Par Paul Gombeaud

27 avril 2022 - 16:36
La F1 révèle une forte augmentation (...)

Alors que le Grand Prix d’Emilie-Romagne accueillait ce weekend le premier Sprint de la saison 2022, la F1 confirme une augmentation significative du nombre de téléspectateurs par rapport à l’année dernière, ou ce format avait été introduit pour la première fois.

Huit pays ont été retenus pour cette étude : l’Allemagne, le Danemark, l’Espagne, la France, la Hongrie, l’Italie, le Royaume-Uni et enfin la Suède. En moyenne, le Sprint aura vu son audience augmenter de 43% comparé à 2021, la qualification du vendredi ayant elle enregistré une hausse de 14% de l’audimat.

En Italie, l’ensemble du Grand Prix d’Emilie-Romagne a été regardé par 1,9 million de téléspectateurs, soit une augmentation de 18%. Nul doute que le bon début de saison de la Scuderia Ferrari n’y est pas étranger, même si cela reste difficile à définir.

En France, 600 000 personnes supplémentaires ont regardé le Grand Prix. Là encore, les résultats de Charles Leclerc, qui est certes Monégasque mais Francophone, y sont peut-être pour quelque chose.

La séance de qualifications du vendredi a elle vu son audimat augmenter de 35% en moyenne par rapport à celles de l’année dernière.

En 2021, le tracé d’Imola n’accueillait pas le Sprint mais organisait un weekend classique avec deux séances d’essais libres le vendredi. Ainsi, la qualification de cette année, comparée aux EL2 de l’année dernière, a permis une augmentation de 319% de l’audimat sur ce créneau horaire.

Enfin, les journées de samedi et dimanche ont vu une audience moyenne de 18,7 millions de téléspectateurs cette année, soit une augmentation de 17% par rapport à la saison passée.

Il y aura deux autres Sprints cette année, en Autriche au mois de Juillet puis au Brésil au mois de Novembre.

La Commission F1, qui était réunie à Londres hier, a par ailleurs confirmé qu’il y aurait six weekends Sprints en 2023.

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos