La F1 restera en Arabie Saoudite, Monaco est en danger

Même si des discussions sont à venir avec les pilotes

Recherche

Par Olivier Ferret

1er avril 2022 - 10:57
La F1 restera en Arabie Saoudite, (...)

La Formule 1 a promis des discussions avec les pilotes à ce sujet mais la FOM semble déjà annoncer la couleur : le sport sera bien de retour en Arabie saoudite, selon le PDG du sport, Stefano Domenicali.

"La Formule 1 a promis de reconsidérer ses choix pour certains Grands Prix," indiquait Valtteri Bottas lors du week-end à Djeddah. "Nous aurons une réunion après ce Grand Prix pour voir comment les pilotes peuvent être consultés sur les choix des destinations dans le calendrier."

Alors que Domenicali était à Las Vegas cette semaine pour annoncer un troisième GP de Formule 1 aux États-Unis, il a minimisé les suggestions que l’Arabie saoudite pourrait perdre son événement suite à cette réunion.

"Nous avons parlé ouvertement du fait que ce pays a certains problèmes. Mais je pense que le sport en général et la Formule 1 en particulier attireront l’attention nécessaire sur ces problèmes et donneront un élan dans la bonne direction."

"Nous ne sommes pas impliqués dans la politique mais je crois que le sport aidera un pays qui veut changer sa culture. Nous devons faire notre part, alors nous resterons. Nous sommes convaincus que nous pouvons façonner ensemble un avenir meilleur."

Le ministre saoudien des Sports, Abdulaziz bin Turki Al Faisal, a quant à lui déclaré que le gouvernement était prêt à donner des garanties pour que les équipes et les pilotes de Formule 1 se sentent en sécurité pour la totalité des 10 années de contrat déjà signées avec la F1.

Alors que l’Arabie saoudite semble sur le point de rester, que Las Vegas rejoint le calendrier 2023, que le Qatar pourrait remplacer la Russie en 2022 avant de démarrer son contrat en 2023 et que la Chine revient enfin en F1, il y a des rumeurs selon lesquelles Spa, le Paul Ricard et même Monaco pourraient désormais être en danger.

La F1 a promis d’annoncer sous peu sa stratégie pour les futurs calendriers mais du côté de Monaco, il y a déjà des informations selon lesquelles la F1 ne souhaite pas renouveler ce Grand Prix au-delà de 2022 ! Ce serait un choc pour ce Grand Prix historique du calendrier de la F1 mais les plaintes sur le manque de spectacle constant sur ce circuit plus du tout adapté aux F1 semblent désormais plus problématiques et importantes à prendre en compte et elles ne sont plus compensées par le cadre et le glamour de la Principauté.

F1 - FOM - Liberty Media

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos