Formule 1

La F1 promet un avenir ’plus brillant’ pour les équipes du peloton

Même si Ross Brawn reconnait une certaine frustration pour 2021

Recherche

Par Olivier Ferret

9 février 2020 - 10:49
La F1 promet un avenir ’plus brillant’

Le plafond budgétaire imposé en 2021 devrait être profitable à terme à la Formule 1, même si beaucoup d’équipes auraient préféré qu’il soit imposé dès 2020 afin que les grandes équipes ne profitent pas d’une dernière année pour accroitre au maximum les recherches sur les nouveaux règlements.

Christian Horner avait lui-même suggéré un report à 2022 du nouveau règlement technique, dans un souci de grande équité. Mais les constructeurs tels que Mercedes, Ferrari et Renault avaient besoin de clarté avant de s’engager pour 2021 et les années à venir dans le cadre des nouveaux Accords Concorde.

Ross Brawn, le directeur sportif de la F1, minimise finalement ces différences de points de vue afin de se projeter sur le moyen terme.

"Pour les équipes qui ne sont pas parmi les plus grandes, la Formule 1 est un grand défi sur le plan économique. C’est une partie du problème de notre sport et nous voulons le régler avec le plafond budgétaire," explique l’ancien directeur d’équipe.

"Je sais aussi qu’il y a un peu de frustration de la part de certaines équipes qui s’attendaient à un plafond plus bas. Mais nous devions mettre un niveau qui était atteignable par les top teams."

"Cela reste une baisse de budget drastique pour ces grandes équipes, et cela va avoir de gros impacts sur leur structure et ce qui en découle."

"Ce processus finira par donner plus d’égalité entre les équipes de milieu de grille et les top teams, l’avenir pour ces équipes du peloton est plus brillant."

Il reste encore à signer les Accords Concorde pour 2021. A ce jour, officiellement, aucune équipe n’a accepté ces accords secrets, que chacun est libre de négocier à sa guise. Brawn promet toutefois beaucoup moins de disparités dans la distribution des revenus de la F1.

"Le nouvel accord commercial en préparation à ce sujet est bien plus équitable. Les revenus destinés aux équipes seront distribués de manière bien plus équitable entre elles," dit-il.

"Pour certaines équipes (les moins riches), cela va représenter même une hausse substantielle de leurs revenus, ce qui rendra leur modèle économique moins fragile."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less