Formule 1

La F1 prête à abandonner le MGU-H pour faciliter l’arrivée du Groupe VW

Mercedes y est favorable si d’autres compromis sont trouvés

Recherche

Par Olivier Ferret

12 septembre 2021 - 07:41
La F1 prête à abandonner le MGU-H (...)

La Formule 1 est sur le point d’abandonner le MGU-H et de reporter son nouvel ensemble de règles moteur à 2026, le tout pour accomoder une probable collaboration entre Red Bull / Volkswagen.

Le MGU-H, qui récupère l’énergie des gaz d’échappement, est un élément sophistiqué et complexe des V6 turbo-hybrides et il y avait déjà eu une discussion sérieuse sur son abandon il y a plusieurs années, mais les constructeurs se sont unis pour le conserver.

Une autre réunion a lieu à Monza entre les parties prenantes sur les nouvelles règles et elle inclura à nouveau le groupe VW, qui a fait partie des discussions précédentes.

Mercedes, Renault et Ferrari souhaitaient initialement conserver le MGU-H car il est considéré comme une technologie de pointe au sein des moteurs hybrides, qui risque de devenir obsolète à mesure que l’industrie automobile se dirige vers l’électrification.

Red Bull a toujours appelé à autant de simplification que possible et ne voudrait donc pas de MGU-H, ce qui annulerait l’avance que les motoristes existants ont sur sa nouvelle société Red Bull Powertrains qui a été créée pour construire le premier moteur de F1 de Red Bull en parallèle de l’exploitation du V6 Honda.

La préférence de Mercedes serait toujours de conserver le MGU-H étant donné la contribution qu’il apporte à l’efficience sans précédent des unités de puissance. Toto Wolff laisse cependant la porte ouverte à son abandon si cela peut aider le groupe Volkswagen, à condition que d’autres compromis soient faits.

"Le MGU-H va être abandonné si nous pouvons trouver un alignement sur de nombreux autres points. Je pense que c’est un compromis que - du moins pour nous, je ne peux parler pour personne d’autre - mais chez Mercedes, nous sommes prêts à faire afin de faciliter l’entrée du groupe Volkswagen."

"Mais il y a plusieurs autres sujets où des compromis doivent être trouvés. Et si un compromis ne peut pas être trouvé, alors nous en reviendrons probablement à la gouvernance et nous aurons des règlements 2026 que la FIA et la FOM vont proposer."

Bien que Wolff n’ait pas précisé les compromis à réaliser, il est entendu que Mercedes veut s’assurer que tous les constructeurs sont sur un pied d’égalité.

En effet, il a été question d’autoriser potentiellement les nouveaux entrants à certaines dérogations pour accélérer leurs progrès, ce qui pourrait inclure de plus grandes allocations financières, du temps au banc ou d’autres exceptions à certaines règles.

Mercedes pense que cela n’est pas nécessaire si tous les constructeurs doivent développer un nouveau moteur pour la prochaine génération.

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less