La F1 pourrait avoir ’30 courses’ dès demain selon Domenicali

Mais la stratégie est plutôt de relever le niveau du calendrier

Recherche

Par Franck Drui

5 janvier 2022 - 11:47
La F1 pourrait avoir '30 courses

La Formule 1 suscite tellement d’intérêt qu’elle pourrait monter facilement son calendrier à 30 courses par an si elle acceptait les candidatures des nouveaux Grands Prix qui frappent à sa porte.

C’est ce que clame le PDG de la F1, Stefano Domenicali, alors que le sport va déjà battre son record cette année avec 23 courses - si le calendrier est totalement maintenu.

"Nous vivons un grand moment pour la Formule 1, cela ne fait aucun doute. En termes d’intensité sportive sur la piste, en termes d’intérêt des parties prenantes, du public, avec une réglementation très pertinente qui arrive, et de futures technologies durables en termes de carburant et d’hybridation."

"Et c’est vrai qu’il y a donc un gros intérêt de la part de nouveaux lieux – mais aussi d’anciens ! – de faire partie de notre calendrier."

"Je pense que sans aucun doute, sans aucune limitation, il pourrait y avoir facilement plus de 30 circuits avec lesquels nous pourrions conclure un accord dès demain."

"Mais nous ne pouvons pas aller dans cette direction, il est correct de garder une limite. C’est un bon problème à avoir, en termes de stratégie, en termes de business, en termes d’avenir. C’est quelque chose que nous comprenons maintenant. Quels sont les meilleurs Grands Prix que nous voulons garder pour avoir une base stable ? Ou pouvons-nous penser à certains pour une rotation ? Ce sont des réflexions en cours."

L’Italien confirme que les régions intéressées sont toujours "l’Amérique du Nord et l’Asie, deux régions importantes pour le développement de la F1, mais nous avons également suscité un grand intérêt de la part de l’Afrique du Sud."

"La Chine et la Corée du Sud veulent nous offrir un public massivement plus jeune, il y a donc beaucoup de potentiel à l’échelle mondiale."

"Peu importe qu’une course se déroule au même endroit depuis 100 ans, ce n’est plus d’actualité. Les circuits où les courses ont lieu pourraient beaucoup changer parce que Liberty Media veut pousser la barre à un niveau encore plus élevé."

"Par conséquent, les nouveaux circuits offrent des événements tellement fantastiques que les circuits plus anciens et plus traditionnels doivent élever leur niveau. C’est la beauté de cette situation actuelle - tout le monde est motivé pour être meilleur. C’est la stratégie que nous avons choisie."

La FOM a toutefois été critiquée pour ajouter davantage de circuits urbains, souvent financés par des pays qui sont prêts à mettre beaucoup d’argent, quitte à ne pas avoir de piste très excitante même si les à-côtés sont au top niveau.

"Parler de diversité est très important, chacun des circuits a une caractéristique différente, une approche différente," répond Domenicali.

"La seule chose qui doit être commune, c’est l’enthousiasme et le désir d’être protagonistes de cette nouvelle Formule 1. Parfois dans la vie, quand vous avez quelque chose de nouveau, cela vous donne plus d’énergie."

"Il y a tellement de choses qui évoluent. Mais je pense que ces circuits qui arrivent sont tous des éléments positifs pour la croissance de la Formule 1."

Circuits

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos