Formule 1

La F1 pourrait abandonner l’objectif de 23 GP cette année en cas d’impossibilité logistique

L’objectif de 25 Grands Prix à terme est abandonné

Recherche

Par Alexandre C.

8 juin 2021 - 17:38
La F1 pourrait abandonner l’objectif (...)

Malgré la pandémie qui se poursuit, malgré les annulations de courses à Istanbul, ou à Singapour encore récemment, la F1 continue de maintenir son objectif d’un calendrier record de 23 courses.

N’est-ce pas une vaine obstination du côté de la FOM, alors même que ces contraintes nécessitent de charger démesurément la deuxième moitié de saison avec notamment le recours à des triple-headers ? La F1 ne devrait-elle pas revoir ses objectifs à la baisse au moins cette année ?

Interrogé par la BBC, Stefano Domenicali, le patron de la FOM, a maintenu le cap et l’objectif des 23 courses… Mais la FOM ne s’entêtera pas si le casse-tête logistique devient impossible, assure-t-il.

« Je veux garder le chiffre de 23 courses parce que cela a été promis, Il s’agit de montrer notre engagement à réaliser ce qui avait été bien en discussion. »

« En disant cela, je veux m’assurer que nous faisions bien 23 courses à condition que la situation actuelle avec la Covid ne crée pas de contraintes impossibles, dans lesquelles nous ne pouvons pas courir. La situation pour le moment est compliquée, mais vous pouvez être sûrs que je n’abandonnerai pas - pas jusqu’au dernier moment. »

La deuxième moitié de saison en Asie est notamment un gros point d’interrogation pour la F1. Le Grand Prix à Singapour a déjà été annulé. Le sort du Japon dépendra de celui des JO à Tokyo semble-t-il selon Stefano Domenicali... Et l’avenir de Melbourne sera bientôt fixé.

« Ce n’est pas facile, mais nous avons des actions en place en fonction de l’évolution de la situation. Il serait facile de dire que nous sommes prêts à annoncer le remplaçant de Singapour aujourd’hui, mais que faire si le Japon n’est pas là ? Et le Japon, nous ne le saurons qu’après les Jeux olympiques. »

« Pour l’Australie, nous aurons plus d’informations à la fin du mois. Nous préparons donc différentes combinaisons, en pensant que ce n’est pas facile. Mais c’est un beau défi que nous avons. »

Pour l’heure Stefano Domenicali se dit satisfait de la capacité à la F1 à organiser des courses dans un environnement contraint... C’est un message aussi pour les autorités sanitaires des pays : la F1 ne créera pas de problèmes avec un personnel vacciné, du moins pour les équipes.

« Si l’on considère le nombre considérable de personnes impliquées dans la F1, cela donne une idée de la dimension de l’effort que nous déployons pour protéger notre activité. »

« Nous prouvons que, malgré les complexités logistiques, nous nous déplaçons en toute sécurité, sans créer de problèmes avec les communautés que nous visitons, et en garantissant le business dans lequel nous sommes impliqués. »

23 courses, cela semble beaucoup pour la F1. Et pourtant l’objectif initial de Chase Carey était d’organiser 25 courses par an à moyen terme.

Aujourd’hui, Stefano Domenicali semble revenir plus ou moins sur cet objectif. La F1 se dirige-t-elle vers un calendrier en alternance, avec des Grands Prix prévus une année sur deux ?

« Vingt-cinq n’est pas pour l’instant l’objectif sur lequel je prépare le business. Nous avons tellement de demandes de différents endroits pour accueillir des courses parce que la F1 est en grande forme maintenant... et je vois dans l’enthousiasme du monde entier le signe qu’il n’y a pas besoin d’atteindre ce nombre de 25. »

« Il s’agit de décider où, stratégiquement, nous pensons que la F1 doit se développer, dans quelles zones, dans quels pays. Plus nous avons d’opportunités, plus nous voulons être dans certains endroits et pas d’autres. Et la valeur de chaque pays sera ainsi plus grande. »

« Quel est le bon nombre de courses ? Dès que la pandémie aura disparu, nous devrons comprendre quel est le bon équilibre entre l’Asie extrême-orientale, le Moyen-Orient et l’Afrique, l’Europe et l’Amérique. Combien de courses pouvons-nous avoir dans chaque région ? »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less