Formule 1

La F1 perce aux USA : Brawn soulagé et enthousiaste pour l’avenir

La F1 n’est plus un sport élitiste aux USA

Recherche

Par Alexandre C.

27 octobre 2021 - 15:46
La F1 perce aux USA : Brawn soulagé (...)

La F1 a réussi à battre le record absolu d’affluence sur un Grand Prix, à Austin le week-end dernier : 380 000 spectateurs, sur les trois jours, se sont pressés dans la capitale du Texas pour voir le beau duel entre Max Verstappen et Lewis Hamilton.

C’est un succès symbolique et marquant pour Liberty Media, qui cherche à développer la F1 aux USA avec un 2e Grand Prix l’an prochain, à Miami, et peut-être un 3e bientôt, à Las Vegas ou Indianapolis.

Forcément, Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, se réjouit de ce succès, qui a prouvé l’utilité de Netflix pour conquérir le nouveau public, et qui augure du mieux pour le développement de la F1 chez l’oncle Sam. La F1 n’est plus une discipline de seconde zone aux USA…

« C’était un week-end sensationnel, avec des foules énormes chaque jour, un temps magnifique, une ambiance formidable et de très bonnes ondes. »

« Nous constatons un engagement très fort avec les fans américains maintenant. Pendant des années, la F1 était un sport pour les élites en Amérique, mais nous constatons aujourd’hui une véritable progression de l’engagement. Les fans connaissent les pilotes, ils connaissent les personnalités, ils connaissent les nuances de la F1. »

« C’est très excitant et je pense que cela démontre que la F1 peut confortablement avoir deux courses aux États-Unis - et peut-être plus - en raison de la passion des fans que nous avons connue ce week-end. »

L’animation d’Austin a été réussie, le Grand Prix devenant une sorte de festival folklorique avec ses concerts et ses nombreux invités. Une ambiance que Ross Brawn juge utile à la promotion du sport aux USA.

« Il y a eu tellement de choses formidables pendant le week-end, comme le joueur de basket Shaquille O’Neal qui est arrivé sur le podium avec les trophées dans une superbe voiture Longhorn. Il est venu me parler après coup et il s’est avéré qu’il était passionné par le sport auto. »

« C’était un week-end très américain et c’était encore mieux ainsi. Nous aimons les courses comme celle-ci. C’est fantastique d’être si près d’une grande ville comme Austin, et c’est formidable de voir 380 000 fans se déplacer tout au long du week-end et créer une ambiance formidable. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less