La F1 passera de 3 à 5 réprimandes avant de pénaliser un pilote

L’expansion du calendrier en cause

Recherche

Par Olivier Ferret

3 février 2022 - 11:29
La F1 passera de 3 à 5 réprimandes (...)

Un pilote de Formule 1 recevra une pénalité de dix places sur la grille en 2022 lorsqu’il aura eu cinq réprimandes.

Il s’agit d’un changement par rapport aux années précédentes, car un pilote pouvait avoir cette sanction au bout de trois réprimandes.

Et pourquoi passer de 3 à 5 alors que peu de pilotes se sont fait avoir par cette règle ? L’augmentation du nombre de Grands Prix par saison. Lorsque les réprimandes sont apparues dans les règles, une saison se composait de 17 courses. En 2022, le calendrier comptera 23 Grands Prix.

Il y a toutefois une particularité à ce changement : la pénalité de dix places n’est prononcée que lorsque quatre de ces cinq blâmes ont été prononcés pour des infractions directement liées au pilotage du concurrent.

En 2021, personne n’a eu plus de deux réprimandes et donc aucune pénalité de grille n’a été infligée. Lewis Hamilton, Kimi Raikkonen et Esteban Ocon sont les seuls pilotes à avoir reçu deux cartons jaunes.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos