Formule 1

La F1 ne s’inquiète pas de l’escalade entre Hamilton et Verstappen

"Le fait qu’il y ait ce genre de tension fait partie du jeu"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 juillet 2021 - 12:47
La F1 ne s’inquiète pas de l’escalade (...)

Le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi, a interdit les directeurs d’équipes de porter réclamation eux-mêmes auprès de la direction de course, après que Toto Wolff et Christian Horner, directeurs de Mercedes F1 et Red Bull, sont allés voir les commissaires après l’accrochage entre Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Le directeur de Red Bull assure toutefois qu’il est allé voir la direction de course en personne pour éviter le "lobbying" que faisait Wolff en y étant allé de lui-même.

"Durant les 16 années durant lesquelles j’ai été directeur de course, je ne suis jamais rentré dans la pièce des commissaires de course au milieu d’une course ou d’une séance" a déclaré Horner.

"Je suis donc allé soulever le fait qu’aucun de nous ne devait être là, et qu’il n’était pas approprié pour quiconque d’interférer alors que le processus de prise de décision était en cours."

"Il est également détaillé dans le Code Sportif que ce n’est pas acceptable et je suis maintenant heureux de voir que la FIA a clarifié le fait que ce genre de lobbying ne sera pas toléré à l’avenir."

Le PDG de la F1, Stefano Domenicali, assure auprès de La Gazzetta dello Sport qu’il n’est pas inquiet d’une possible escalade entre Hamilton et Verstappen : "Au contraire. Je suis heureux de voir un championnat où les protagonistes veulent démontrer leur suprématie. Le fait qu’il y ait ce genre de tension sportive fait partie du jeu."

"Nous parlons d’équipes et de pilotes qui sont capables de gérer de fortes émotions. Mais bien sûr, j’espère qu’il y aura des courses très disputées jusqu’au dernier virage, mais que de tels épisodes ne se reproduiront plus."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less