La F1 ne devrait remplacer le GP de Chine qu’avec ’la bonne course’

Zak Brown ne veut pas une 24e course sans intérêt

Recherche

Par Franck Drui

6 décembre 2022 - 10:05
La F1 ne devrait remplacer le GP de (...)

La Formule 1 devrait être prête à se contenter de 23 courses en 2023 au lieu de 2024 si elle ne peut pas remplacer le Grand Prix de Chine annulé par "la bonne course", estime le PDG de McLaren Racing, Zak Brown.

Le sport a annoncé la semaine dernière que la course prévue sur le circuit international de Shanghai n’aurait pas lieu, à cause des restrictions très strictes liées au Covid dans le pays.

L’annulation de la course, qui devait initialement avoir lieu le 16 avril, laisse un écart de quatre semaines entre les troisième et quatrième manches du championnat, en Australie et en Azerbaïdjan.

"Nous ne devrions pas remplir cet écart juste pour le remplir," lance Brown.

"Il faut la bonne course. S’il s’agit juste de faire une course en plus, cela n’a pas d’intérêt."

"C’est dommage que nous ne retournions pas en Chine. Je pense que c’est un marché important. J’espère qu’ils régleront tous leurs problèmes liés au Covid et qu’ils reviendront en 2024."

Divers circuit ont été évoqués comme remplaçants potentiels pour la course. Au cours des années 2020 et 2021 touchées par la pandémie, la F1 a utilisé plusieurs sites alternatifs, notamment l’Autodromo do Algarve au Portugal et Istanbul Park.

Le Paul Ricard, qui a été retiré du calendrier à la fin de l’année dernière, pourrait également être une option, tout comme le Mugello. Reste à savoir si Brown considère ces courses comme dignes d’intérêt pour la F1...

Circuits

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos