Formule 1

La F1 n’adaptera pas ses protocoles sanitaires selon les pays

Masi préfère en faire trop face au Covid-19

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 juillet 2020 - 10:44
La F1 n’adaptera pas ses protocoles (...)

La F1 a lancé sa saison en Autriche avec des mesures très strictes pour lutter contre le risque du Covid-19. Un huis clos accompagné d’un paddock vide et de tests nombreux qui peuvent sembler exagérés, mais qui permettent à la F1 de se rassurer.

"Tous ces protocoles semblent étranges dans un pays où il n’y a plus de cas, ou tout du moins pas ici" juge Toto Wolff, tandis que Helmut Marko s’est plaint de ne pas pouvoir voir les pilotes Red Bull en F2 et F3 à cause des bulles mises en place pour isoler les groupes.

Le directeur de course de la F1, Michael Masi, comprend que certaines personnes puissent penser que la discipline fait du zèle, mais il veut qu’elle se montre irréprochable.

"On semble peut-être réagir de manière trop importante pour le monde extérieur, surtout dans des pays où la situation va vers la normalité" admet Masi. "Mais nous avons une responsabilité. Nous voulons montrer au monde que nous suivons les standards de sécurité les plus élevés."

"Si nous ne le faisions pas et que quelque chose arrivait, on serait pointés du doigt. L’Autriche est en bonne posture, mais ce n’est pas pareil en Grande-Bretagne. On veut une procédure qui fonctionne partout, ça n’aurait aucun sens de la changer chaque semaine."

L’Australien est confiant de ne pas voir la situation de l’Australie, avec une annulation tardive, se reproduire : "La situation en Australie nous a pris de court. Nous avons maintenant des processus pour intercepter les cas positifs à temps."

"Bien sûr, nous aimerions que les fans soient de retour dans les tribunes dès que possible, mais je n’attends pas de changement majeur dans notre processus. Nous voulons qu’il soit constant pour les courses à venir et pas qu’il change selon les pays."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less