La F1 n’a pas vu de faille technique dans les voitures présentées

Quelques ’surprises’, mais un règlement respecté

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 février 2022 - 09:42
La F1 n'a pas vu de faille (...)

La FIA a commencé les homologations des nouvelles monoplaces des équipes de F1, répondant au tout nouveau règlement. Nikolas Tombazis, le responsable technique des monoplaces à la FIA, explique que tout est vérifié pour assurer la légalité des monoplaces.

"Évidemment, certaines voitures ont été lancées" a déclaré Tombazis. "Et nous sommes également en train de suivre un processus avec les équipes en faisant des sessions individuelles avec elles pour vérifier leur légalité afin que nous puissions essayer d’éviter toute mauvaise surprise lors de la première course."

"Et ce processus se poursuit également. Nous avons vu quelques surprises ici et là, certains domaines où les voitures sont un peu plus différentes entre elles que ce que nous attendions, et où les ingénieurs ont appliqué leurs compétences innovantes pour trouver une solution."

"Lors des vérifications avec chaque équipe individuellement, nous passons littéralement en revue toute la voiture, du nez à l’aileron arrière."

"Et ce processus, qui consiste à passer en revue toutes les réglementations et à tout vérifier, prend plusieurs heures. Il faut cinq ou six heures, pour vérifier une par une qu’elles sont toutes conformes. Donc nous ne nous concentrons pas sur une partie de la voiture, nous vérifions vraiment que chaque aspect a été correctement formé."

Une F1 qui n’est pas monotype

Les voitures présentées jusqu’ici ont réservé leur lot de surprise à l’ingénieur, qui se rassure néanmoins de ne pas voir vu de faille colossale dans le règlement et son interprétation. Il est heureux de voir une F1 qui soit loin d’être monotype.

"Nous avons vu quelques surprises ici et là. Dans certains domaines, les voitures sont un peu plus différentes entre elles que ce à quoi nous nous attendions, et les ingénieurs ont appliqué leurs compétences innovantes pour trouver une solution."

"Je pense que vous verrez beaucoup plus de différenciation que ce à quoi tout le monde s’attendait au départ. Je dirais qu’il n’y a pas eu de signaux d’alarme massifs jusqu’à présent."

"La situation a été relativement modérée, toujours dans le cadre de ce que nous pensons être une interprétation tout à fait juste des règles. Nous n’avons rien vu d’équivalent à un double diffuseur ou quoi que ce soit de ce genre !"

Il pense que les F1 de cette année seront même plus différenciées visuellement que les monoplaces de l’année dernière et du règlement précédent. Cependant, il n’exclut pas une convergence des formes dans les années à venir.

"Il faut définir ce que signifie exactement un sosie, car on peut faire valoir que nous avions déjà une grille de sosies pour le public le plus large ces dernières années. Je pense que les nouvelles voitures actuelles auront une différenciation plus visible en termes de formes, du moins au début."

"Il est clair que les ingénieurs vont évaluer les solutions des autres voitures et essayer de comprendre pourquoi les voitures des autres sont un peu différentes d’une manière ou d’une autre. Et je pense que les règlements sont rédigés de telle sorte que la convergence sera plus rapide."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos