La F1 n’a pas fait ’un mauvais virage’ avec le retour de l’effet de sol

Gasly veut que la santé des pilotes soit prise en compte

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 juin 2022 - 15:43
La F1 n'a pas fait 'un (...)

Pierre Gasly et Sebastian Vettel soutiennent la F1 et ses nouvelles monoplaces, malgré les problèmes qui les accompagnent. Le pilote AlphaTauri admet que les conséquences de l’effet de sol sont difficiles à contrôler, et veut simplement que la santé des 20 acteurs principaux de la Formule 1 ne soit pas oubliée.

"Personnellement, je ne pense pas qu’ils aient pris un mauvais virage" a déclaré le Français. "Je pense que ce sont juste que certains des effets secondaires que nous obtenons en ce moment sont probablement un peu plus extrêmes que ce à quoi nous nous attendions."

"Je pense qu’il est juste d’examiner certaines options, d’examiner toutes les solutions disponibles pour trouver le traitement le plus équitable pour toutes les équipes, mais aussi de considérer que nous ne devrions pas, en tant que pilotes, être mis de côté et devoir choisir entre notre santé et nos performances."

"Parce que nous sommes évidemment des pilotes de course, nous allons toujours rechercher la performance à chaque fois. Donc non, je pense qu’ils n’ont pas pris un mauvais virage, mais il s’agit juste de trouver les bons compromis pour l’avenir."

Supprimer les "inconvénients" pour les pilotes

Sebastian Vettel rejoint Gasly et juge même que la Formule 1 a atteint son but avec les nouvelles monoplaces, qui devaient ramener un comportement plus sain dans le peloton : "Je pense que l’objectif avec les nouvelles voitures était de les rendre meilleures, donc je pense que le virage a été bien pris."

"Évidemment, nous devons encore voir la situation dans son ensemble dans les années à venir, pour savoir si c’était la bonne direction ou non, mais nous sommes capables de nous suivre de plus près. Les voitures ont moins de traînée, ce qui signifie que nous devons aussi suivre de plus près, sinon nous ne pourrons pas dépasser. Nous comptons toujours sur le DRS."

"Idéalement, nous trouverons un règlement où nous ne dépendrons d’aucune assistance pour dépasser, mais n’oublions pas d’où nous venons. Je pense que dans l’ensemble, avec ces voitures et ces réglementations, nous devons juste trouver un moyen, comme je l’ai dit auparavant, pour qu’il n’y ait pas d’avantage avec le marsouinage que nous subissons, à part un peu de performance."

"Il n’y a pas d’avantage pour le sport et il y a beaucoup d’inconvénients pour nous qui pilotons les voitures en ce qui concerne le confort et la santé à long terme. C’est pourquoi je pense que c’est une bonne chose que la FIA essaie de jeter un coup d’œil, et nous verrons sous quelle forme elle va intervenir."

Aston Martin F1 Team

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos