Formule 1

La F1 gèle le développement en soufflerie des Formule 1 de 2022

Afin de garder un maximum d’équité

Recherche

Par Olivier Ferret

25 mars 2020 - 09:50
La F1 gèle le développement en soufflerie

Lors des réunions en visio-conférence réalisées la semaine dernière entre les équipes, la FIA et la FOM, il a été décidé de reporter le règlement de 2021 à 2022.

Pour éviter que les top teams puissent consacrer encore plus de temps (et donc de ressources) au développement de ces nouvelles monoplaces, il a été demandé de mettre en place un mécanisme de protection.

Un accord aurait été trouvé depuis : geler le développement de ces F1 de 2022 en soufflerie, que certains ont déjà bien entamé, jusqu’au mois de février 2021.

Il s’agit là autant d’une mesure d’équité sportive que de réduction des coûts puisque les top teams ne sont pas encore soumis au plafond budgétaire cette année et elles auraient pu prendre de l’avance. Cela n’empêchera pas les équipes de faire tourner leurs ordinateurs mais, là aussi, le temps de calcul est réglementé (depuis plusieurs années).

D’autre part, il a été décidé aussi qu’en plus des châssis (sauf pour McLaren qui change de moteur), d’autres pièces essentielles seraient gelées pour 2021 : moteur, boîte de vitesses, moyeux de roue et divers éléments de suspension, radiateurs et systèmes de refroidissement (sauf problème de fiabilité).

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less