La F1 face à un ’choix impossible’ entre compétition et durabilité

Brown s’inquiète de cette difficile équation

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 juin 2023 - 15:40
La F1 face à un 'choix impossible

Zak Brown a réfléchi au défi que représente la durabilité en Formule 1, et le PDG de McLaren F1 s’inquiète des difficultés à établir cela. Il souhaite que l’ère moderne de la discipline serve à réaliser l’importance de la durabilité, qui est au centre de rapports et d’initiatives de la part de la FIA et des équipes.

"Aucun d’entre nous n’a toutes les réponses à certains des défis très complexes auxquels nous sommes confrontés, et bien que notre sport soit encore au début de notre voyage collectif vers la durabilité, nous avons parcouru un très long chemin au cours des trois dernières années et il y a de quoi être fier" écrit Brown.

"Mais le moment est venu de prendre des décisions audacieuses. Nous avons besoin d’un véritable changement de cap, faute de quoi nous risquons de perdre un terrain important et de faire l’impasse sur notre engagement continu à faire de la durabilité une priorité stratégique."

Listant les défis modernes de la société, Brown explique que McLaren a un rôle à jouer ave sa présence en F1, mais aussi en IndyCar, en Formule E et en Extreme E : "Notre sport a une capacité inégalée à inspirer l’action collective pour nous aider à relever les défis environnementaux, sociaux et économiques auxquels nous sommes confrontés."

"L’innovation étant fermement ancrée dans tout ce que nous faisons, notre sport est également dans une position unique pour contribuer de manière significative au développement de technologies propres et plus durables qui peuvent déclencher les changements positifs nécessaires à l’échelle mondiale."

Comment faire pour ne plus avoir à choisir ?

L’Américain se veut inquiet face au défi que représente l’écologie en F1. Selon lui, les équipes n’ont pas les mains libres sur ce plan à cause du plafond budgétaire, qui restreint déjà la compétitivité, et relègue ainsi les autres sujets au second plan.

"Pour que cela se produise rapidement, il est temps d’uniformiser les règles du jeu afin que les équipes puissent travailler à la réalisation des mêmes objectifs et qu’elles n’aient plus à choisir entre l’investissement dans les performances de la voiture et l’investissement dans le développement durable. C’est un choix impossible" explique Brown.

"Notre sport a besoin d’un cadre réglementaire clair, avec des règles financières, techniques et sportives qui nous permettent à tous d’innover et d’investir dans le développement durable. Et si nous voulons parvenir à un changement radical avec la nouvelle série de règlements de 2026, ces décisions doivent être prises maintenant."

"À quoi cela pourrait-il ressembler dans la pratique ? Les règlements techniques pourraient encourager activement l’adoption de matériaux et de processus plus durables pour nous permettre d’atteindre notre objectif de développer une voiture de F1 basée entièrement sur le principe d’économie circulaire."

"Nous pourrions introduire des critères de durabilité clairs pour couvrir les exigences de base des calendriers de course de nos séries, du paddock et des camping-cars. Les promoteurs et les organisateurs de compétitions pourraient être tenus de respecter certaines normes de durabilité."

Ne pas compter les initiatives sociales dans le budget ?

Brown estime ainsi que le domaine social et environnemental des équipes pourrait être moins limité en le sortant du budget plafonné : "La diversité, l’équité et l’inclusion, ainsi que les initiatives de formation et de bien-être des équipes pourraient être exclues du plafond budgétaire."

"De même, les coûts des programmes de stages et d’apprentissage pourraient être exclus du plafond afin de ne pas limiter notre capacité à offrir des voies d’accès aux carrières dans le sport automobile et les STIM aux personnes issues de milieux sous-représentés."

"Nous voyons un énorme potentiel dans tous ces domaines. Nous sommes ravis des possibilités que cela pourrait offrir pour favoriser une plus grande collaboration avec d’autres équipes, galvaniser les efforts des équipes et nous aider tous à réaliser nos ambitions."

"Qu’il s’agisse des détenteurs de droits, des régulateurs, des équipes, des promoteurs, des partenaires ou des fans, si nous trouvons tous des moyens de travailler ensemble à la réalisation d’un objectif commun, je suis convaincu que nous pourrons relever les défis auxquels nous sommes confrontés et assurer l’avenir du sport que nous aimons tous. Et chez McLaren Racing, nous continuerons absolument à jouer notre rôle."

McLaren F1

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos