Formule 1

La F1 et Brawn ‘soutiennent totalement’ Hamilton sur Black Lives Matter

Brawn explique comment la F1 veut promouvoir plus de diversité

Recherche

Par A. Combralier

8 juin 2020 - 17:42
La F1 et Brawn ‘soutiennent totalement’

Ces derniers jours, Lewis Hamilton a haussé le ton sur les réseaux sociaux au moment d’évoquer l’actualité aux États-Unis, après la mort de George Floyd et la vague de manifestations « Black Lives Matter » s’étant levée dans le pays. Le pilote Mercedes a même accusé ses condisciples de trop se taire sur la question.

Lewis Hamilton ne sort-il pas trop de son rôle en s’exprimant ainsi ? La F1 voit-elle d’un bon œil ces engagements extra-sportifs ? Interrogé par Sky Sports, Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, a apporté une réponse sans équivoque : oui, la FOM soutient Lewis Hamilton.

« Lewis est un grand ambassadeur du sport et ses commentaires sont très pertinents. Nous le soutenons totalement. »

« Nous soutenons totalement ce que Lewis a dit. Ce qui s’est passé est terrible, cela arrive beaucoup trop souvent, et je pense que nous avons vu la réaction du public à ce sujet. C’est presque la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. »

Au-delà de ces paroles de soutien, que fait Liberty Media pour concrètement favoriser la diversité sociale dans le sport auto, réputé pour être inégalitaire et cher ?

« La F1 l’a reconnu depuis quelques années maintenant, nous voulons renforcer notre diversité et notre programme de diversité » précise Ross Brawn.

« Tant en interne, en tant qu’entreprise, qu’en externe, nous avons commencé à travailler sur ce sujet il y a quelques années. »

« Nous avons pensé que les raisons pour lesquelles nous n’avons pas plus de diversité en Formule 1, remontent dès les toutes premières années. Cela commence à la base. Cela commence même dans les écoles avec les sujets STEM - science, technologie, ingénierie et mathématiques. Comment pouvons-nous participer à cela ? »

« Nous avons participé à des initiatives dans les écoles. Nous l’avons toujours fait, mais nous nous sommes beaucoup plus impliqués depuis un an ou deux pour soutenir une très forte diversité en termes de jeunes impliqués. Quarante pour cent des enfants qui participent à ces initiatives F1 dans les écoles sont des filles, c’est un bon début. Et la F1 une compétition internationale, donc nous avons des partenaires de tous les groupes. »

« Nous cherchons à soutenir les courses aux premiers niveaux du sport. J’ai passé les dernières semaines et les derniers mois à travailler avec un groupe pour voir comment nous pouvons avoir une initiative sur le karting qui remonte vraiment, vraiment aux racines, pour faire participer les enfants au karting à un stade très précoce. »

« Nous devions avoir les W Series cette année, malheureusement la pandémie a retardé cela. C’est pourquoi nous apportons notre aide dans le cadre de ces initiatives. »

Mais la F1 ira-t-elle jusqu’à introduire des quotas dans le sport auto, ethniques ou de genre ? Ce n’est pas d’actualité pour la F1 au moins, a confirmé Ross Brawn.

« Le fait est que la Formule 1 est une méritocratie très forte, il devrait toujours en être ainsi. Ce devrait toujours être les meilleurs qui gagnent - et nous ne pouvons pas forcer cela. »

« Mais nous pouvons donner plus de possibilités aux groupes minoritaires et ethniques de s’impliquer dans le sport automobile. Pas seulement pour le pilotage, mais aussi pour l’ingénierie et d’autres activités. C’est là où nous en sommes avec la Formule 1. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less