Formule 1

La F1 est de plus en plus importante pour les voitures de série

C’est l’avis de Pat Symonds

Recherche

Par Olivier Ferret

24 décembre 2019 - 17:14
La F1 est de plus en plus importante

Aujourd’hui directeur technique de la Formule 1, Pat Symonds estime que le passage du sport à l’hybride en 2014 doit continuer à être salué puisqu’il a multiplié les passerelles avec l’automobile de série et permis de faire progresser les technologies directement applicables pour les usagers de la route.

Lorsqu’on lui demande quels aspects de la F1 ont été appliqués de manière plus générale ces dernières années, Symonds répond : "beaucoup de choses !"

"Dans le domaine de l’énergie, des batteries et des systèmes de gestion de la batterie. C’est un sujet très important pour les véhicules hybrides. Lorsque nous avons commencé à y travailler au milieu des années 2000, la Formule 1 avait une longueur d’avance sur les voitures hybrides actuelles. Nous y avons apporté une contribution majeure. Nous recherchons l’efficacité, et cette efficacité peut être transposée dans d’autres industries," explique-t-il.

Les Formule 1 fonctionnent grâce à la récupération d’énergie, il n’est pas question évidemment de charger des batteries comme en Formule E. Le sport travaille donc sur l’amélioration des carburants.

"Je crois que le plug-in hybride est là pour rester un bout de temps encore," poursuit Symonds.

"Les véhicules électriques auront leur place avec le temps.Mais personne ne sait exactement quand ce sera. Et si le véhicule électrique a de nombreux mérites, et il réussit en F1, sur les autres véhicules, le moteur à combustion interne restera un acteur important bien avant le scénario 2040, où tout le monde pense que nous allons tous conduire à l’électricité. N’oubliez pas qu’il y a 1,3 milliard de voitures en circulation. Toutes ne vont pas disparaître."

"Nous voulons introduire des carburants à faible émission de carbone dans la Formule 1 et montrer qu’ils sont très performants et qu’ils peuvent être fabriqués de manière durable. Pour le moment, ils sont chers, car ils sont tous nouveaux. Mais nous voulons promouvoir un avenir sobre en carbone."

Symonds a d’ailleurs pris ce sujet très à coeur. "C’est ma passion en ce moment, celle des carburants à faible émission carbone."

"Nous préparons une feuille de route pour un sport plus respectueux de l’environnement. Cela consiste à pousser les fabricants de moteurs et les entreprises de carburant à adopter des carburants à très faible teneur en carbone. En tant qu’ingénieur, je n’aime pas le mot ’zéro carbone’. Cela a un sens très spécifique, alors je préfère les appeler ainsi."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less