Formule 1

La F1 doit maintenant réparer les dégâts causés par sa finale

Un système révisé est nécessaire, garder Hamilton aussi

Recherche

Par Olivier Ferret

20 décembre 2021 - 09:34
La F1 doit maintenant réparer les (...)

Comme il l’a indiqué, le nouveau président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, pourrait avertir, voire sanctionner Lewis Hamilton pour avoir boycotté le gala de fin de saison de la FIA la semaine dernière.

Selon les premières rumeurs, une pénalité de 10 places sur la grille de départ du premier Grand Prix, à Bahreïn serait envisagé... mais il faut encore que le Britannique décide bien de rester en F1.

"Je suis optimiste," a de nouveau réagi Toto Wolff. "Il a été absolument dominant lors des quatre dernières courses. C’est pourquoi je suppose qu’il conduira avec nous et célébrera plus de succès avec nous l’année prochaine."

L’ancien patron de Mercedes, Norbert Haug, est d’accord, avertissant qu’il serait "fatal pour la Formule 1 si Hamilton tourne le dos au sport suite à une injustice".

Il a été remarqué que Hamilton s’est désabonné du compte Instagram officiel de F1.

"Beaucoup de dégâts ont été causés au sport," répond Wolff, interrogé sur ce geste. "Cela ne doit pas se reproduire."

Wolff a même déclaré qu’il pouvait supporter d’être qualifié de "mauvais perdant" pour n’avoir initialement pas accepté que Max Verstappen était le champion du monde légitime.

"Tant que la passion pour le sport et votre propre pilote passent en premier, je pense que ça va, mais les abus qui ont lieu sur les réseaux sociaux sont tout sauf acceptables. Je respecte absolument les opinions et les perspectives des fans néerlandais."

Le Dr Helmut Marko admet lui aussi que le directeur de course, Michael Masi, avait eu "trop ​​de poids sur ses épaules" en 2021, mais il a déclaré que l’Australien devrait conserver son poste pendant que "le système est révisé".

"Les commissaires sportifs ont pris de nombreuses décisions cette année qui nous ont bouleversés, nous et Mercedes. Une uniformité des jugements doit maintenant être établie."

Marko ajoute qu’il n’avait pas non plus de ressentiment envers la réaction de Mercedes après Abu Dhabi.

"Mercedes a fait un grand geste en abandonnant l’appel. Hamilton a sans aucun doute été malchanceux à Abu Dhabi, mais nous n’avons pas eu de "chance à Silverstone, Budapest et Bakou. C’est ainsi que se déroule la course."

"Maintenant, c’est au nouveau président de la FIA de travailler sur un système qui aide Michael Masi car il ne peut plus tout faire tout seul."

"De plus, les chefs d’équipe ne devraient pas être autorisés à parler à Masi pendant la course. Ensuite, les règles devraient être simplifiées."

Alex Wurz, président de l’Association des pilotes de Grand Prix, estime lui que Hamilton et Mercedes n’ont pas nui à l’image de la F1 avec leur comportement d’après-saison.

"Je ne pense pas que l’image ait souffert - au contraire. La Formule 1 a montré que c’est l’épreuve de force absolue - que le titre de champion du monde dans la catégorie reine est comme une médaille d’or olympique ou un championnat du monde de football ou une victoire sur le Tour de France."

"La friction que nous avons vue est ok, il y a eu des défaillances. Mais Lewis et Max se sont serré la main à la fin. Ce geste seul était bon pour l’image de la Formule 1, devant les caméras du monde entier. Le reste, le lundi et après, c’est la politique habituelle dans ce sport, même si cela coûte très cher à Lewis."

Mercedes

Red Bull

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less