La F1 confirme avoir ’de nombreuses demandes d’entrée’ de plusieurs équipes

Le sport se porte bien malgré les crises actuelles selon Domenicali

Recherche

Par Olivier Ferret

19 mars 2022 - 09:41
La F1 confirme avoir 'de nombreuses

Même si le contexte international reste extrêmement tendu avec la pandémie de Covd-19 qui n’en finit pas et maintenant une guerre entre la Russie et l’Ukraine qui déstabilise le monde entier, la Formule 1 se porte malgré tout de manière excellent.

Dans le paddock de Sakhir, Stefano Domenicali se dit ravi de la popularité croissante de la F1, qui, combinée à de nouvelles réglementations, a déjà suscité l’intérêt de nouvelles équipes et constructeurs potentiels. Que va faire la FOM et la FIA à ce sujet ? Des places vont-elles enfin s’ouvrir, au moins pour Andretti F1 Team (2024) ?

"Nous avons reçu de nombreuses demandes d’entrée," confirme-t-il. "Disons plus d’une et moins de huit."

"Il y a ceux qui ont été plus explicites en faisant savoir qu’ils aimeraient entrer (comme Andretti), et ceux qui le font en silence."

"De mon point de vue, je ne pense pas que l’augmentation du nombre d’équipes et de voitures sur la piste augmente le spectacle, à moins qu’il ne s’agisse d’une entité très importante."

Le groupe Volkswagen, avec ses marques Porsche et Audi, envisage aussi d’entrer en Formule 1 en 2026, bien que le PDG de Porsche, Oliver Blume, a déclaré encore ce vendredi qu’aucune décision n’avait encore été prise.

Domenicali semble également imperturbable face à la perte du marché russe et préfère souligner les points positifs.

"La Chine est un marché potentiellement géant. Au-delà de Shanghai, nous avons également des demandes pour des courses dans d’autres villes de Chine. Zandvoort est déjà complet depuis trois ans. Spa est complet."

"Hamilton évoque de nombreux thèmes et a des valeurs qui vont au-delà de la F1. Bien sûr, pour certains fans, c’est important, pour d’autres moins, il faut juste essayer de faire en sorte que les pilotes ne deviennent pas des politiciens."

Domenicali admet que la F1 a également des problèmes à résoudre, par exemple si le plafond budgétaire doit être relevé pour faire face à l’inflation mondiale très soutenue.

"Il est vrai qu’il y a des variables imprévisibles comme l’inflation et les coûts de transport qui ont augmenté ces dernières semaines. Je pense que ce dernier problème en particulier sera important."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos