Formule 1

La F1 cherche déjà une solution pour repousser le GP de Chine à plus tard

Il semble très peu probable qu’il puisse se tenir en avril

Recherche

Par Olivier Ferret

3 février 2020 - 09:18
La F1 cherche déjà une solution pour (...)

Etant donné la situation concernant le coronavirus et l’épidémie en cours en Chine, il semble très peu probable que le Grand Prix de Chine, qui doit se tenir à la mi-avril, puisse avoir lieu.

La FIA a déjà agi hier en annonçant l’épreuve de Formule E dans le pays, qui était prévue pour le 21 mars, soit dans un peu plus d’un mois et demi.

La FOM, en collaboration avec la FIA, a déjà annoncé que la situation était sous surveillance mais le constat est là : l’épidémie est bien réelle et le nombre de patients infectés comme de morts ne cesse de croître à un rythme de plus en plus élevé. On compte pas moins de 360 morts dans le monde à ce jour.

Que peut faire la F1 pour tenter de garder cette 22e course ? La reporter est bien évidemment la meilleure solution et des discussions ont déjà été engagées via la FOM entre les organisateurs du GP de Chine et ceux de Russie.

Selon Speedweek, l’idée serait d’échanger les deux dates et d’organiser la course à Sotchi à la mi-avril alors que celle de Shanghai serait repoussée au 27 septembre. La Fédération russe de l’automobile n’a toutefois pas encore reçu de requête officielle.

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less