Formule 1

La F1 aurait choisi trois GP pour tester les courses qualificatives

Domenicali veut lancer un premier essai en 2021

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 février 2021 - 13:04
La F1 aurait choisi trois GP pour (...)

Comme nous vous le rapportions la semaine dernière, Stefano Domenicali veut donner une chance au concept de course sprint le samedi, pour déterminer l’ordre de départ de la course le dimanche.

Le nouveau PDG de la F1 a réfuté l’idée d’une grille inversée, dénoncée par les pilotes, mais veut tester ce nouveau format cette année : "Ce que nous regardons, c’est la manière dont nous pourrions envisager une possible course sprint le samedi."

"Nous réfléchissons pour savoir si ça pourrait être testé dès cette année. Il y a des discussions qui se déroulent avec les équipes au bon endroit. Et je pense que cela pourrait être la seule chose intéressante."

Il semble que Domenicali veuille tester les courses qualificatives lors de trois courses cette saison. Ces courses, plus courtes (100 kilomètres), rentreraient dans le format d’une heure habituellement consacré aux qualifications le samedi après-midi. Des qualifications pour la course sprint auraient lieu le vendredi, à la place des essais libres 2.

Des points pourraient être attribués au top 8 mais cela sera discuté lors de la réunion de la Commission F1 ce jeudi. Il faut 28 voix sur les 30 pour que le projet passe dès cette saison, ce qui est très exigeant quand on sait que Mercedes F1 était assez opposée à cela. L’équipe allemande est toutefois plus en faveur des courses sprint que des grilles inversées.

Les trois Grands Prix concernés par ce nouveau format seraient le Canada, l’Italie à Monza, et le Brésil. Bien évidemment, deux de ces courses sont encore incertaines à cause de la pandémie de Covid-19.

L’objectif serait de proposer un spectacle différent en Europe en soirée le samedi pour le Canada et le Brésil. A Monza, les qualifications ont donné lieu à des scénarios peu glorieux ces dernières années en piste, et la course qualificative pourrait éviter le problème des pilotes cherchant l’aspiration pour faire leur tour chrono.

Si les trois tests sont convaincants, le format pourrait être appliqué plus régulièrement en 2022, tout en conservant les qualifications actuelles sur d’autres courses. La F1 doit en effet garder à l’esprit que le format qualificatif actuel, déjà remis en cause début 2016 par une qualification par éliminations catastrophique, fonctionne parfaitement.

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less