Formule 1

La F1 a prévu plusieurs calendriers alternatifs pour 2021

La course à confirmer se jouera entre Bahreïn et le Portugal

Recherche

Par Olivier Ferret

5 février 2021 - 08:36
La F1 a prévu plusieurs calendriers (...)

Conscient que l’année à venir ne sera "pas plus simple" que la précédente, Stefano Domenicali rappelle que la F1 a relevé un défi de taille en 2020 avec 17 courses.

"Nous avons donné une preuve importante de professionnalisme, de structure et de protocoles pour gérer la situation, et nous sommes donc confiants," confie le patron du sport.

"Les 23 courses prévues en 2021 sont le plus grand nombre de l’Histoire de la Formule 1, dans son année la plus difficile. C’est un défi, mais nous sommes confiants qu’elle puisse vraiment se produire, notamment grâce aux relations que l’on a."

Contrairement à l’absence de plan B initialement indiquée face au calendrier, l’ancien patron de Ferrari fait part de nombreux plans alternatifs au cas où des problèmes se présenteraient dans l’organisation des courses les plus éloignées, ou si la situation sanitaire se dégrade à certains endroits.

"Comme vous pouvez l’imaginer, nous sommes évolutifs et flexibles pour être prêts à toutes les possibilités. Nous avons déjà des plans différents, A, B, C, D, prêts ’au cas où’. Je suis totalement transparent : les choses définies aujourd’hui pourraient être différentes demain."

La F1 garde en tout cas contact avec les promoteurs "tous les jours" selon lui : "Je suis personnellement en contact avec eux car tous les organisateurs sont prêts à organiser un Grand Prix, avec ou sans public. Ils sont prêts à cela."

"Ils ont besoin de respecter les consignes des gouvernements locaux, desquels nous sommes très proches, et que nous respectons évidemment. Nous suivons ce qu’ils décident pour leur pays, et nous verrons donc comment les choses évoluent."

La course à définir se jouera entre Bahreïn et le Portugal

Il a confirmé que l’une des options envisagées par la F1 est bien d’organiser une deuxième course à Bahreïn, ce qui impliquerait de reculer d’une semaine la manche d’Imola. Cela a été discuté au cas où la course prévue pour le 2 mai ne pourrait pas avoir lieu. Aucun lieu n’a été confirmé pour cet événement, mais le Portugal était considéré comme le favori jusqu’à ce que les cas de Covid se soient récemment multipliés dans la région.

"Comme vous le savez, il y a encore une date à confirmer. Si cela avait été le Portugal, il aurait été écrit ’Portugal’. La raison pour laquelle il n’est pas écrit ’Portugal’ est que les choses ne sont toujours pas actées."

"Bien sûr, dès que nous le pourrons, nous annoncerons quelque chose. Ce sera dans les prochains jours, pas dans les deux prochains mois. Nous allons vous tenir informer. J’ai des réunions personnelles ce week-end pour comprendre quelle est la situation. Un plan B possible pourrait bien sûr être une double course à Bahreïn. C’est un plan. Il n’y a rien de confirmé. C’est à coup sûr une option qui est sur la table pour notre discussion."

Domenicali ajoute qu’il espérait garder le calendrier de la F1 2021 aussi proche que possible de son plan initial : "Nous nous efforçons de garder le calendrier tel qu’il est. Il est vrai, comme je l’ai dit, que nous devons être prêts à le changer."

"Il serait faux de dire le contraire. C’était bien, je pense, la décision que nous avons prise avec nos amis australiens de changer et de déplacer le Grand Prix en novembre. Nous avons ajuster les dates en fonction de ce changement."

"Et puis, bien sûr, vous savez que la Chine est très importante pour nous tous. Mais en ce moment, nous avons reçu du gouvernement le fait que jusqu’à l’été, ils ne sont pas disposés à organiser un quelconque événement international là-bas. Nous allons donc envisager de ramener la Chine dans le calendrier 2021 au cas où il y aurait un problème avec un autre endroit, après l’été, et que nous devons changer à la dernière minute."

Cependant, il s’attend à ce que le taux de vaccination ait une incidence significative et positive sur le nombre de courses qui auront finalement lieu : "Bien sûr, nous espérons vraiment que la situation du Covid avec la vaccination en place contribuera à stabiliser la situation dans la deuxième partie de l’année."

F1 - FOM - Liberty Media

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less