La F1 a fait chauffer ’à mort’ ses serveurs pour le règlement 2022

Et Pirelli a parcouru la moitié de la Terre…

Recherche

Par Alexandre C.

9 février 2022 - 11:15
La F1 a fait chauffer 'à mort'

Alors que la F1 est entrée dans le bal des présentations, la FOM et la FIA ont voulu rappeler à quel point elles avaient tout fait, en termes de moyens, pour que le nouveau règlement aérodynamique de 2022 porte ses fruits.

Jason Somerville, chef de l’aérodynamique à la FIA, et son homologue Pat Symonds, directeur technique en chef pour la FOM, ont tâché de faire valider leurs hypothèses de travail par les ordinateurs, les CFD, les simulations : pour éviter le crash industriel, les serveurs ont tourné sans limitation de durée visiblement du côté de Londres.

« Pour la première fois en F1, lorsque nous avons mis en place cette opération en 2017, nous avons consacré des ressources considérables et des millions d’euros à ce projet, ce qui n’avait jamais été réalisé auparavant. Nous avons fait des recherches à mort ! » s’est ainsi vanté Symonds.

« Nous avons été très autocritiques, nous avons impliqué les équipes - nous leur avons permis d’être critiques - et jamais auparavant une telle quantité de travail n’avait été consacrée à la réglementation de quoi que ce soit, sur l’aérodynamique, les pneus, le moteur. Tout. »

Et la F1 de mettre en avant quelques chiffres, très impressionnants il est vrai, pour appuyer ses dites.

Par exemple ce sont 500 000 Go de données (la moitié d’un péta-octet) qui ont été accumulées sur les simulations CFD (qui simulent, presque comme une soufflerie, l’écoulement de l’air autour d’une F1). Ainsi le point central du règlement 2022, soit la possibilité de réduire les perturbations aérodynamiques quand une F1 en suit une autre, a-t-il pu être étudié en profondeur.

« Nos modèles CFD comptent entre 150 et 600 millions de cellules et fonctionnent sur des systèmes informatiques dans le cloud d’AWS [Amazon Web Services] sur des machines de très haute spécification » a commenté Somerville. « Les résultats de simulation de la F1 les plus rapides nous sont renvoyés dans les 2,5 heures suivant la soumission du cas. »

« Pour illustrer à quel point un demi péta-octet est un chiffre stupéfiant, un DVD occupe un peu moins de cinq giga-octets, soit 100 000 DVD de données cumulées. Un demi-million de giga-octets remplirait de texte 10 millions de classeurs à quatre tiroirs, ou représenterait un tiers des photos sur Facebook » rappelle la FOM.

A titre de comparaison encore il faudrait 471 années à un ordinateur haut de gamme avec un processeur Intel i9 pour réaliser les 16,5 millions d’heures de calcul impliquées.

Mais la FOM dit ne pas s’être arrêtée à ces données : avec la FIA, elle a tâché de construire 20 concepts prototypes de F1 2022… avec de multiples variantes, précise Somerville : « Il y a eu 20 itérations de base formelles, mais chaque étape de base comprenait des centaines de simulations CFD individuelles, où la conception était continuellement développée et affinée. Au total, nous avons réalisé plus de 10 000 simulations CFD ! »

L’objectif visé est donc de réduire la perte d’appui aérodynamique quand une F1 en suit une autre : en 2021, une F1 perdait 35 % d’appui en suivant une autre voiture (à une distance de 20 mètres) ; l’objectif est de 4 % cette année. A quelques mètres de distance, la perte serait aussi réduite de 46 % à 18 %. Encore faut-il que les équipes apportent des F1 conformes aux simulations de la FOM bien sûr !

Pirelli n’a enfin pas aussi lésiné sur les données au moment de tester l’autre grande révolution du règlement, les pneus 18 pouces. 10 000 heures d’essais indoor, 5 000 heures de simulation et 70 prototypes virtuels ont été produits avant que neuf équipes ne les testent sur 20 000 kilomètres en 2021. Soit la moitié de la circonférence de la Terre.

En clair, la F1 communique avant le début de saison pour rappeler avoir mis tous les moyens nécessaires pour que ce règlement soit un succès. Et si ce n’est pas le cas, nul doute que des informaticiens et aérodynamiciens vont se faire tirer les oreilles…

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos