Formule 1

La F1 a déjà des propositions pour une deuxième course en Chine

L’arrivée de Zhou chez Alfa Romeo n’y est pas innocente

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 novembre 2021 - 11:01
La F1 a déjà des propositions pour (...)

Les trois saisons d’absence au calendrier de la F1 n’auront pas éloigné la Chine de la discipline. Mise de côté à cause du Covid-19 avec des annulations inattendues en 2020 et 2021, la Chine n’est pas au calendrier 2022 mais a prolongé pour y revenir trois saisons entre 2023 et 2025.

Cependant, l’intérêt du pays pour la Formule 1 est de plus en plus important, puisqu’un pilote du cru, Guanyu Zhou, sera titulaire l’année prochaine. Il s’agira du premier Chinois à devenir officiellement pilote dans la discipline.

Stefano Domenicali, le PDG de la Formule 1, a révélé qu’il était "100%" réaliste d’imaginer une deuxième course dans l’Empire du Milieu. "Et je peux vous dire que nous avons déjà reçu de l’intérêt d’une autre ville pour avoir un Grand Prix en Chine" a-t-il poursuivi.

"L’année prochaine, nous n’irons pas en Chine, pas à cause de nous, mais à cause de la pandémie. C’est pourquoi nous avons immédiatement prolongé le contrat de cette année pour trois années supplémentaires, afin de nous assurer qu’il y ait cet accord pour que nous revenions."

"Et je suis sûr que la présence de Zhou dans le monde de la F1, en tant que premier pilote chinois, aura un impact énorme sur l’intérêt des gens. C’est un lieu où nous devons être présents, c’est certain. Parce que c’est une zone de fort développement, tous les constructeurs sont très intéressés à y rester."

La popularité des pilotes de F1, une pièce maîtresse

Domenicali note en effet un intérêt grandissant autour de la Chine avec l’arrivée de Zhou, qui se répercute aussi sur le public. L’Italien estime que c’est une nouvelle preuve de la popularité des pilotes de F1, comme Max Verstappen ou Lewis Hamilton le montrent également devant leur public.

"Cela montre ce que j’ai toujours dit depuis le début, lorsque je suis arrivé à ce poste, sur le pouvoir des pilotes. Les pilotes sont au centre de notre projet, parce qu’ils sont une inspiration, ils attirent les fans. Tout le monde veut les voir se battre."

"C’est pourquoi il est important de dire qu’aujourd’hui nous sommes dans une position incroyable où nous avons beaucoup de bons pilotes qui sont là à moyen terme. Les pilotes ne sont pas le problème. Parce qu’ils sont tous très bons, très talentueux, et très connectés avec le monde."

"C’est une valeur. Et sur ce point, je pense que nous avons un grand intérêt à développer avec la FIA la croissance des jeunes pilotes talentueux. C’est pourquoi nous voyons également un grand avenir pour la F3 et la F2, qui font partie de la pyramide. C’est l’élément le plus important pour notre croissance."

F1 - FOM - Liberty Media

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less