Formule 1

La F1 a 70 ans : mais pourquoi fascine-t-elle toujours autant ?

Les patrons répondent à cette question

Recherche

Par Alexandre C.

9 août 2020 - 08:01
La F1 a 70 ans : mais pourquoi (...)

Le 13 mai 1950 avait lieu le premier Grand Prix de F1, à Silverstone, et c’est cet évènement que la F1 célèbre ce week-end, avec le bien-nommé Grand Prix du 70e anniversaire.

70 ans après sa création, la F1 continue ainsi de fasciner nombre de générations, par-delà les évolutions techniques et réglementaires. Qu’est-ce qui rend ce sport si spécial ? Les directeurs d’équipe ont été interrogés sur ce sujet, justement à Silverstone.

« Il y a bien des aspects » remarque Toto Wolff, le directeur d’une écurie marquant actuellement l’histoire, Mercedes.

« La Formule 1 s’est développée au cours de ces 70 années pour devenir un véritable sport mondial avec un attrait technique, un attrait sportif et puis toutes les choses que Bernie Ecclestone a créées. C’est toujours un réservoir de récits, il y a des controverses sur la piste et hors piste. Il y a des personnalités qui se font concurrence et c’est presque comme si, pour moi… il y a le côté course mais c’est aussi une grande émission de télé-réalité qui se déroule en direct. Cela fait partie intégrante de ce sport. »

Cyril Abiteboul, de son côté, n’a jamais caché ne pas avoir été un fan, depuis l’enfance, de la F1... et le sport le lui a bien rendu, plaisante le Français.

« On attend toujours que l’amour revienne ! J’aime la Formule 1, mais la Formule 1 ne m’aime pas. Non, je pense qu’il y a eu de grands moments dans mon enfance. C’est probablement le souvenir d’une époque où les outsiders gagnaient, où ils remportaient le Grand Prix de Monaco, par exemple personne ne s’attendait à ce que Panis gagne à Monaco. »

« C’est cette lutte constante entre l’homme et la machine, avec la machine qui évolue, l’homme qui évolue, et c’est la recherche constante de la performance absolue et la volonté de résultat, la volonté de performance qui est si fascinante. Et cela se produit, sur piste et hors piste, même si nous préférons nous concentrer un peu plus sur la piste pour voir un peu plus l’homme derrière la voiture – plutôt que de se concentrer sur les directeurs techniques. »

« Mais oui, je pense qu’il y a des moments fantastiques à venir aussi dans le futur pour la Formule 1. Comme la technologie évolue, il y a tellement de valeur qui a été créée autour et dans la Formule 1 que je suis sûr que, malgré tous les changements technologiques, les changements dans la société, la Formule 1 sera capable de suivre tous ces changements. »

Frédéric Vasseur retient aussi de la F1 qu’elle est un sport à mi-chemin entre l’homme, le divertissement et la technologie.

« C’est un très bon mélange entre la performance humaine, le spectacle et la technologie. La combinaison de tout cela est très unique - et peut-être que vous avez la même chose en MotoGP - mais c’est l’un des seuls spectacles où vous pouvez avoir ce genre de combinaison. »

Fille d’une des plus grandes figures de ce sport, Claire Williams a un statut particulier : elle a baigné, depuis sa naissance, dans l’univers des paddocks. C’est donc avec une certaine émotion qu’elle répond à la question posée.

« Mon Dieu, par où commencer ? Ça veut tout dire. Tout le monde connaît l’histoire de Williams dans ce sport. Nous courons depuis 44 ans maintenant et c’est une période terriblement longue. C’est une grande partie de notre famille - c’est notre famille. Nous nous sentons incroyablement privilégiés d’avoir couru dans ce sport pendant si longtemps et nous nous sentons incroyablement privilégiés d’avoir eu autant de succès dans ce sport pendant si longtemps. C’est le pinacle du sport auto, n’est-ce pas ? »

« Nous savons tous combien nous sommes privilégiés d’y travailler, d’être entourés de personnes aussi incroyablement brillantes qui conçoivent ces extraordinaires voitures de course. Chaque fois que je suis dans le garage, je les regarde et je me dis : "Comment ces gens savent-ils comment ces choses fonctionnent ?’’ C’est un sport extraordinaire. Les pilotes sont des super-héros. Le fait qu’ils montent dans ces voitures tous les week-ends et qu’ils fassent ce qu’ils font m’impressionne chaque fois que je les vois. En dehors de la piste aussi, tout ce qui se passe dans les coulisses. Cela vous consume. La Formule 1 est une course qui vous prend tout et c’est un sport merveilleux dont on peut faire partie. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less