Formule 1

La F1 2021 se prépare maintenant… au risque d’un retard de ‘5 dixièmes’ pour Wolff

Si une équipe sacrifie 2021 pour 2020…

Recherche

Par A. Combralier

11 février 2020 - 18:12
La F1 2021 se prépare maintenant… au (...)

Cette saison 2020 est délicate à gérer du point de vue des ressources à affecter au développement : en effet il faudra jongler entre le développement de la F1 2020 et la nécessité de designer une toute nouvelle voiture, pour la première année du règlement 2021. C’est aussi en 2020 que les investissements devront être consentis, puisqu’en 2021, les budgets plafonnés entreront en vigueur.

Mais la possibilité de jouer le titre en 2020 risque aussi de tenter les écuries de pointe… au risque d’une franche désillusion en 2021 et lors des années suivantes.

C’est sur ce dilemme que s’est exprimé Toto Wolff, le directeur de Mercedes, lors de l’annonce du partenariat entre son équipe et Ineos. Selon lui, une équipe qui sacrifiera 2021 pour 2020 risquera gros…

« Le championnat de cette année est un championnat qui dure deux ans. Il ne s’agit pas seulement de simplement jouer le championnat 2020, sous le règlement actuel. »

« Il y a un changement réglementaire tellement important pour 2021, qu’il sera crucial d’équilibrer l’allocation de vos moyens en fonction de la quantité de ressources que vous allez consacrer à la voiture de 2021. »

« Il est évident que la courbe d’apprentissage et de développement est beaucoup plus raide au début [d’un nouveau règlement]. Donc si vous vous trompez et que vous avez des mois de retard, vous risquez d’avoir une demi-seconde de retard [début 2021]. Et c’est un défi que nous avons relevé dans le passé grâce à deux changements réglementaires, un défi que nous adorons. »

Comme en 2017 et en 2019, Mercedes ambitionne de conserver son leadership en F1, malgré un changement réglementaire d’importance – le plus important depuis 2014. Ce défi sert de source de motivation principale à Toto Wolff, qui n’est ainsi pas du tout rassasié par des saisons de domination.

« Chaque année, nous essayons de fixer les bons objectifs, et des objectifs qui sont compris par toute l’organisation. »

« Je pense qu’il est très important de se réveiller avec un objectif en tête le matin. Et je ne vois pas de manque de motivation et de détermination au sein de l’organisation Mercedes. »

« La douleur de perdre est tellement plus intense, et elle dure tellement plus longtemps que la joie de gagner. Et c’est en quelque sorte ce qui nous motive largement. La simple pensée de perdre vous fait oublier tous vos succès antérieurs. »

« Le record de l’année dernière ne nous donne aucun crédit pour le championnat 2020. Donc tous les temps au tour, tous les points seront réinitialisés et nous sommes une fois de plus face à un autre défi. »

« D’une certaine manière, il y a une raison pour laquelle six titres d’affilée était un record du monde. Parce que c’est sacrément difficile. Et nous voulons aller encore plus loin. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less