Formule 1

La curieuse idée de Mazepin Sr. sur le bien-être des ingénieurs chez Haas F1

Pourquoi n’est-ce pas plutôt Steiner qui monte au front ?

Recherche

Par Alexandre C.

26 novembre 2021 - 08:01
La curieuse idée de Mazepin Sr. sur (...)

Le calendrier à 23 courses est très lourd, en particulier pour les petites équipes de F1, comme Haas, qui ne peuvent assurer une bonne rotation de personnel. Est-ce cela qui expliquerait pourquoi l’équipe a perdu plusieurs ingénieurs en peu de temps, comme l’ingénieur de course de Nikita Mazepin ?

Le Russe s’était déjà plaint (en étant au bord des larmes) d’une rotation nuisible à sa courbe de performance. Mais le mal est certainement plus profond.

Dmitry Mazepin, le père de Nikita et financier de l’équipe, se dit alors prêt à agir : il mettra en place un plan pour encourager les membres de l’équipe à ne pas aller voir ailleurs, ou ne pas se sentir harassés ou déprimés.

« Le facteur humain est très important ici, et c’est pourquoi nous voulons augmenter la motivation du personnel avec l’équipe. En tant que sponsors, nous voulons faire partie de l’équipe. Le contrat actuel est ce que nous avons, mais pour l’année prochaine, nous proposons un accord supplémentaire, sur une base volontaire, pour inciter les membres du personnel à rester, à s’impliquer davantage, car il faut comprendre qu’il est difficile de préparer les voitures pendant 23 courses et de se rendre dans 23 pays différents » a ainsi déclaré Mazepin père à la TV russe.

Curieuse proposition néanmoins de Mazepin : un sponsor-titre est rarement vu en train de jouer les directeurs du bien-être dans une entreprise. Pourquoi n’est-ce pas plutôt Günther Steiner, le directeur d’écurie, qui monte au créneau ? Mais Mazepin est sans doute plus qu’un sponsor...

D’un point de vue plus général, Mazepin se satisfait-il de l’engagement financier conclu entre sa firme et l’équipe de son fils ?

« Nous sommes satisfaits d’un point de vue plus général, nous sommes reconnaissants à l’équipe d’avoir trouvé un intérêt mutuel à conclure ce type d’accord. L’équipe a travaillé dur, mais nous voyons de grandes opportunités, que nous pouvons réaliser par des efforts conjoints, pour atteindre un meilleur résultat l’année prochaine. »

Et si Mazepin passait à l’étape supérieure (et logique) en rachetant totalement Haas F1 ? Après tout Stroll père a bien racheté Force India pour son fils (Mazepin père avait aussi tenté le coup à l’époque)...

Mazepin senior ne repousse pas cette hypothèse, mais elle ne serait pas forcément liée à son fils assure-t-il.

« Nous avons de grandes ambitions dans le sport automobile et nous avons tenté, sans succès, d’acheter une équipe de Formule 1. »

« Nous avons l’équipe Hitech qui participe à des compétitions de Formule 4, de Formule 3 et de Formule 2, et le véritable couronnement de ce voyage serait de posséder une équipe de Formule 1. »

« C’est toujours une possibilité pour nous. Cela n’est pas lié à Nikita mais est déterminé par nos plans à long terme. Au contraire, nous voulons étendre notre présence en F1. »

« Actuellement, nous ne sommes pas en négociation parce que tout le monde prend un temps d’arrêt pour voir comment les choses se déroulent en 2022 pour voiture qui réussit et qui ne réussit pas. »

« Si une petite équipe réussit soudainement en 2022, sa valeur et son attrait seront bien sûr plus grands. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less