La crainte de Newey sur les F1 2022 ne s’est pas produite

Symonds se félicite de la variété des monoplaces

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 janvier 2023 - 12:33
La crainte de Newey sur les F1 2022 (...)

Pat Symonds, le directeur technique de la FIA pour la F1, a révélé qu’il a reçu beaucoup de craintes au sujet des nouvelles Formule 1 pour 2022. L’une d’entre elles venaient du concepteur de Red Bull, Adrian Newey, qui craignait que le règlement restrictif amène les monoplaces à se ressembler.

"Il y avait du scepticisme sur la grille" a déclaré Symonds. "Adrian Newey craignait au départ que toutes les voitures se ressemblent parce que les règles sont restrictives. Mais ce n’était pas le cas."

"Vous souvenez-vous des croquis que nous avons montrés à Austin en 2019 lors de la présentation des nouvelles règles ? Sans élaborer les formes de manière constructive, nous voulions juste démontrer qu’il y a effectivement de la liberté dans différentes zones de la voiture."

"Nous sommes heureux d’avoir eu raison. Certaines se sont même rapprochées de nos esquisses. Je dirais que les voitures sont plus diversifiées aujourd’hui qu’avant, même si beaucoup auraient probablement encore du mal à reconnaître toutes les voitures si elles étaient peintes en noir."

Alors que les monoplaces étaient plus lentes cette année, Symonds s’attend à voir les chronos tomber drastiquement dès 2023, puisque les équipes commencent à comprendre les nouvelles F1, même si leurs caractéristiques ne changeront pas.

"Cela pourrait arriver dès l’année prochaine. Les ingénieurs savent maintenant quels sont les facteurs qui rendent la voiture lente. Ils seront élargis l’année prochaine. La vue d’ensemble restera la même. Ces voitures seront toujours plus rapides dans les virages rapides et plus lentes dans les virages lents."

FIA

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos