La concurrence des GP de F1 au Moyen-Orient les rend ’plus forts’

Selon le promoteur du Grand Prix d’Arabie saoudite

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 janvier 2023 - 10:04
La concurrence des GP de F1 au (...)

La Formule 1 se rend dans plusieurs pays du Golfe, puisqu’il y a au calendrier Bahreïn, Djeddah, Losail et Abu Dhabi. Le PDG de Saudi Motorsport Company, promoteur du Grand Prix d’Arabie saoudite de F1, ne voit pas cela comme une saturation, mais pense au contraire que les manches du Moyen Orient s’aident entre elles.

"Il suffit de regarder les franchises automobiles ou les marques mondiales de produits de consommation pour constater qu’elles ont toutes tendance à se regrouper dans la même zone de la rue principale" a déclaré Whitaker. "Il y a de la concurrence entre eux, mais ils sont plus forts ensemble qu’ils ne le seraient s’ils étaient tous séparés."

"L’analogie avec les courses de F1 est la même. L’Arabie saoudite fait partie du conseil de coopération du Golfe et il est bénéfique pour nous tous dans la région d’avoir des courses de Formule 1, car cela accroît la sensibilisation et aide à développer le sport."

A l’instar des trois courses aux Etats-Unis, les quatre Grands Prix du Golfe sont séparés par de grandes distances, comme le fait remarquer Whitaker.

"En fait, même si cela peut sembler proche, la distance entre Bahreïn et Djeddah est presque deux fois plus grande que la distance entre Silverstone et Budapest, et il y a beaucoup de courses qui se déroulent entre ces deux sites européens. Donc la localisation des courses au Moyen-Orient n’est pas aussi proche que vous le pensez."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos