Formule 1

La Chine a prouvé que le point pour le meilleur tour en course est utile

Il offre du spectacle en fin de course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 avril 2019 - 09:01
La Chine a prouvé que le point pour (...)

Ross Brawn, directeur sportif de la F1, s’est félicité de voir fonctionner la nouvelle règle du meilleur tour en course, qui a permis en ce début de saison de relancer l’intérêt des courses à la fin de celles-ci, lorsque les voitures ont moins d’essence.

"J’étais particulièrement satisfait de voir que l’innovation introduite en partenariat avec la FIA cette saison, qui est de donner un point au pilote auteur du meilleur tour en course, commence à avoir un effet" s’est félicité le Britannique.

Selon lui, le Grand Prix de Chine a confirmé tout le bien que les deux courses précédentes avaient permis d’entrevoir face à cette règle : "L’idée d’un point supplémentaire, à condition qu’il soit inscrit par un pilote qui termine dans le top 10, a été poussée par le désir d’épicer un peu la dernière phase d’une course, surtout quand la hiérarchie semble plus ou moins établie. La Chine a parfaitement répondu à cela."

"Les six premières positions étaient plus ou moins décidées, mais Pierre Gasly avait beaucoup de temps devant la Renault de Daniel Ricciardo et son équipe a décidé d’exploiter l’opportunité que l’écart offrait pour un arrêt gratuit. Ils ont fait rentrer le Français pour un jeu de gommes tendres et l’ont envoyé signer le meilleur temps."

Brawn a suivi cette phase de course avec le plus grand intérêt : "C’était génial de voir les écrans de chronométrage dans l’avant-dernier tour, voir Gasly afficher des records personnels dans les trois secteurs pour finalement voler le tour le plus rapide à Sebastian Vettel.

"Avant l’arrêt de Gasly, vous pouviez également écouter les autres pilotes discuter de leurs options dans les dernières étapes de la course avec leur muret des stands, même si aucun d’eux n’a pris de risque. C’était une règle inventée pour plaire aux fans et je pense qu’aujourd’hui nous avons vu que ça marche vraiment."

FOM (Liberty Media)

expand_less