Formule 1

La ‘caméra casque’ bientôt généralisée en F1 ? On n’y est pas encore…

Les défis sécuritaires et techniques demeurent importants

Recherche

Par Alexandre C.

21 septembre 2021 - 18:33
La ‘caméra casque’ bientôt généralisée (...)

Fernando Alonso en Belgique et George Russell à Imola puis Monza ont chacun utilisé une caméra logée dans leurs casques Bell. Ainsi le public a pu découvrir une vue spectaculaire et immersive, qui démontre les progrès et les innovations faits par la F1 sur ce point.

Cette caméra pesant 2.5 grammes et développée par Bell Helmets (qui équipe 11 des 20 pilotes du plateau) et Zeronoise ,déjà vue en Formule E, a conquis le public… mais elle n’est pas sans poser des problèmes. Les réglages et le « dash » de George Russell dans sa Williams ont été ainsi exposés au grand jour. Williams a tout de même décidé d’utiliser la « camera helmet » en course en Italie.

Le producteur exécutif de la F1, Dean Locke, a fait le poit jugé cette innovation avant sa possible généralisation à terme.

« J’aurais adoré dire que ce fut vraiment planifié » a-t-il confié.

« Mais c’est notre programme d’essai et de développement et c’est vraiment la première version. »

Alors va-t-on voir cette caméra généralisée l’an prochain ? Sera-t-elle d’ailleurs bien adaptée aux F1 2022 avec le nouveau règlement aérodynamique ? Locke répond...

« Avec le système que nous avons et la façon dont il est conçu, c’est aux équipes de nous aider jusqu’à ce que nous puissions l’intégrer et le finaliser dans nos systèmes. »

« 2022 est sûrement un facteur. Nous travaillons donc en étroite collaboration avec les équipes pour leur offrir la possibilité de le faire [de proposer l’option caméra casque] aussi pendant les Grands Prix. »

« Pour l’instant, il s’agit surtout d’un module de test pour nous. Il y a des éléments qui doivent être entièrement mis au point, intégrés dans nos systèmes et construits sur les voitures à l’avenir. »

Les tests vont se poursuivre sur plus de circuits, et avec plus de pilotes l’utilisant. Et plus d’options seront également proposées promet Locke.

« Il y a d’autres circuits que nous avons encore sur le calendrier, qui, je pense, fonctionneront très bien avec. Ce sera donc le plan pour cette année, on les fera devant tout le monde et non derrière une porte fermée. Cela me rend un peu nerveux ! »

« Notre avenir sera d’en faire plus, de le faire tout le week-end, sur [plus] de voitures aussi. Au final, autant de voitures que possible. Mais comme toute chose, il y a une feuille de route pour les produits techniques. »

« Une fois que la F1 sera convaincue que la technologie est prête à être déployée à plus grande échelle, la caméra pourra être utilisée dans le cadre de la couverture en direct ou simplement pour compléter l’offre de retransmission afin d’aider à raconter l’histoire de la course. »

« Certains des développements futurs consisteront à obtenir plus de données, plus d’images, plus de contenu de la voiture en direct, ce qui représente un énorme défi. C’est une feuille de route technique que nous suivons. »

Du reste il faudra bien sûr répondre aux exigences sécuritaires : en aucun cas, cette innovation ne doit nuire à la sécurité des casques et c’est un défi pour Locke.

« Elle progresse à un rythme rapide et change tout le temps, la sécurité. Ainsi, même si nous sommes en mesure d’avoir un système qui fonctionne dans le cadre des règles de la FIA, en travaillant avec des fournisseurs de casques et des tiers qui cochent toutes ces cases, la saison suivante, il pourrait ne pas être autorisé. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less