L’usine Williams F1 ’modernisée en profondeur’, Demaison demande du temps

Dorilton peut acheter une nouvelle soufflerie, pas du temps

Recherche

Par Alexandre C.

9 mars 2022 - 16:44
L'usine Williams F1 'modernisée

François-Xavier Demaison, le directeur technique de Williams arrivé l’an dernier, a pu quelque peu prendre en main, sans totalement l’infléchir, le développement de la nouvelle monoplace de Grove pour cette nouvelle année.

Comme il le décrit aujourd’hui, ce fut une tâche presque herculéenne de chapeauter cet immense travail étant donné l’ampleur et la profondeur des changements du nouveau règlement aérodynamique de 2022…

« Le processus a été très long et toute l’équipe a déployé beaucoup d’efforts pour concevoir cette nouvelle voiture. »

« Pour faire simple, c’est une toute nouvelle voiture et cela faisait longtemps que l’équipe n’avait pas été confrontée à ce genre de défi. »

Un directeur technique, surtout en période de changement réglementaire, n’a-t-il pas l’angoisse d’avoir fait le mauvais choix ? L’excitation du début de saison et de la découverte de la hiérarchie, peut-elle prévaloir sur le stress ambiant ? Demaison assure rester plus excité que nerveux...

« Nous avons vu beaucoup de concepts aérodynamiques différents, ce qui nous a donné des idées, mais nous devons être certains de choisir le meilleur pour notre propre concept. »

« Nous sommes très excités par la première séance de qualification à Bahreïn, lorsque nous aurons une idée précise de notre position par rapport aux neuf autres équipes. Nous sommes tous des racers chez Williams, c’est pourquoi nous faisons ce travail. »

« J’aime cette pression et il ne reste plus que quelques semaines avant de voir où nous en sommes vraiment - c’est vraiment excitant. J’ai hâte d’y être et si nous ne sommes pas assez rapides, nous pousserons davantage pour améliorer les performances. C’est la pression du sport automobile et nous l’aimons tous ! »

Une usine de Grove bien modernisée

Pour mener ce développement en cours de saison, que la voiture soit bien ou mal née, Demaison pourra heureusement compter sur une usine Williams revivifiée grâce aux apports en capital de Dorilton.

Il revient ainsi sur la modernisation de l’équipe en cours... qui ne portera ses fruits qu’à long terme.

« Beaucoup d’énergie a été investie dans l’amélioration des équipements ici à Grove, et nous avons tout complètement modernisé, de la soufflerie aux machines et aux robots. Les six derniers mois ont été difficiles, mais nous sommes là, nous étions dans les temps et nous sommes heureux de montrer que nous avons pu mettre au point une toute nouvelle voiture. »

« En tant que directeur technique, je consacre la majeure partie de mon temps et de mon énergie au groupe de plus de 300 personnes qui travaillent au développement et à l’ingénierie de la voiture. L’investissement de Dorilton nous a permis d’augmenter la taille de l’équipe, nous avons donc enrichi notre personnel déjà talentueux dans des domaines tels que le développement aérodynamique, la conception, le calcul, l’intelligence artificielle et les autres nouvelles technologies que nous utilisons. Cela a certainement été intéressant ; nous commençons lentement mais sûrement à voir les résultats de notre travail et je pense qu’il y a beaucoup plus à venir dans les prochaines années. »

« Comme il n’y a pas de miracles dans le sport automobile, nous avons un plan à long terme. Il faut prendre son temps pour construire une équipe comme celle-ci, puis lui permettre de travailler ensemble et de se développer ; nous nous concentrons certainement sur un plan pluriannuel. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos