Formule 1

L’optimisme est présent chez McLaren malgré une journée difficile

Sainz a été perturbé par un problème

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 mai 2019 - 19:44
L'optimisme est présent chez McLaren (...)

McLaren n’a pas connu une journée de tout repos à Monaco, et spécialement Carlos Sainz, qui n’a pu boucler que quatre tours à faible vitesse durant la première séance suite à un problème technique. L’Espagnol s’est rattrapé en deuxième séance mais craint de payer ce manque de roulage.

"Bien sûr, ce n’est évidemment pas un jeudi idéal à Monaco" admet-il. "Manquer l’ensemble des EL1 n’est pas la façon dont vous voulez commencer un Grand Prix ici, mais les mécaniciens ont fait de gros efforts pour changer la batterie et me faire revenir en piste en fin de séance, juste pour faire un tour et voir comment tout se passait."

"La deuxième séance s’est mieux passée, mais je suis évidemment à 30 ou 40 tours de moins que mes concurrents et il y a des choses à améliorer sur la voiture. Il est important de se mettre au diapason petit à petit avec les virages et les barrières à Monaco. Il faudra donc être intelligent pour récupérer le temps perdu. La qualification, c’est ce qui compte vraiment et il reste encore de la marge et du temps pour améliorer."

Lando Norris, de son côté, ne se plaint pas, mais reconnaît qu’il faut encore travailler pour viser le haut du peloton : "Globalement, ce n’est pas une mauvaise journée pour moi, pas parfaite et un peu chaotique, mais ça va. J’ai fait une faute en Libres 1 qui m’a fait perdre plusieurs tours et je ne pouvais pas faire tous les relais que nous avions planifiés, mais nous avons quand même maximisé le travail lors de la première séance et j’ai donc effectué quelques tests aérodynamiques à la place."

"Nous avons ensuite amélioré de façon décente les réglages entre les séances et les Libres 2 était bien meilleures. Je suis donc heureux de ce que nous avons accompli mais il reste encore beaucoup de travail à faire et nous devons nous assurer d’apporter des changements encore plus positifs pour pouvoir être à l’avant du peloton demain."

McLaren

expand_less