Formule 1

L’interdiction du mode ’fête’ doit être précisément définie selon Mercedes

La raison du report annoncé pour Monza ?

Recherche

Par Olivier Ferret

21 août 2020 - 09:24
L’interdiction du mode ’fête’ doit (...)

La réunion entre les motoristes et la FIA a eu lieu et tout indique que la directive technique destinée à supprimer le mode ’fête’ des moteurs ne sera pas prête à temps pour Spa-Francorchamps mais plutôt pour Monza, comme nous vous le rapportions hier.

Honda et Mercedes sont les deux motoristes à avoir émis des réserves et des questions sur les moyens de contrôle de la FIA après la publication de cette directive.

Pour Toto Wolff, directeur de Mercedes F1, "la FIA pourra voir avec un seul mode, de manière plus facile, si toutes les moteurs sont dans les clous du règlement."

"Mais la règle doit être mieux précisée, c’est la priorité."

Mercedes aurait poussé pour un report jusqu’à l’année prochaine mais la FIA et les trois autres motoristes ne sont pas d’accord.

"Nous nous sommes concentrés sur les cartographies pendant des années et maintenant tout un pan de la F1 n’en veut plus. D’accord, nous allons prendre cela comme un nouveau challenge. Mais, comme je l’ai dit, avant d’accepter (la directive) elle doit être précisément définie."

Selon les discussions tenues cette semaine, la possibilité d’avoir un bouton ’overtake’ (pour dépasser) resterait, ce qui permettrait d’avoir ponctuellement - le temps d’une ligne droite maximum - plus de puissance.

Ce qui est certain c’est que la FIA veut que le même mode ’moteur’ soit utilisé durant toutes les qualifications et la course sauf exceptions : les tours de chauffe et de décélération, ceux pour aller en grille, derrière la voiture de sécurité, après le drapeau à damier doivent permettre de réduire la puissance moteur.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less